Cofidis

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 14 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
2 novembre 2020
-
Messages postés
442
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2020
-
Bonjour ,
Je me trouve dans une situation très précaire je suis tombé au rsa cause du COVID au mois de mars j’ai dessuite apeller cofidis pour leurs dire que j’ai du mal à pouvoir payé ou je donne à mangé à mes enfants ou je paye mon crédit c tout vue mes (enfants) je leurs et demande de me rajouter 2 ans de plus de crédit et de baisse la mensualité ils ont dit non de plus il me harcèle en ce fessants passer pour un causse de retraite car ils ont pas ma nouvelles adresse ont apelle sa Usurpation d’identité Je me retrouve dans une dépression totale vu Laura harcèlement ils ont que mon numéro de téléphone pour me joindre et non d’adresse ils se sont fait passer pour la sécurité sociale envers mon père pour avoir mon adresse et me menace et le dernier conseiller que j’ai eu au téléphone m’a carrément dit que j’aurais dû avoir honte d’être père et de pas payer mon crédit il vous pousse au suicide que puis-je faire aujourd’hui pour stopper cela ils m’ont même déjà fiché crédit à la banque de France

2 réponses

Messages postés
6265
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 novembre 2020
3 927
Bonjour,

Je ne discute pas sur les moyens de pression utilisés. Les services de recouvrement utilisent tout moyen pour retrouver les mauvais payeurs, parfois à la limite de la loi.

Sur le fond, ils ont raison, vous n'avez pas respecté votre contrat, ils sont en droit d'exiger le paiement de la totalité de la somme restante dû et de vous ficher FICP auprès de la banque de France.

Si vous avez des difficultés financières, il serait préférable pour vous de monter un dossier de surendettement auprès de la Banque de France
Messages postés
442
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2020
11
Les moyens utilisés par ces sociétés ne sont pas non plus sans limites et ne doivent pas porter atteinte à votre vie privée, ni se transformer en harcèlement.
Il n'est par contre pas anormal qu'ils cherchent à connaitre votre adresse. C'est la moindre des choses, et si l'affaire devait etre portée devant une juridiction, cela serait analysée comme de la mauvaise foi de votre part.
Si donc les méthodes utilisées devaient dépasser les bornes, mettez les en demeure par courrier en AR de cesser le harcèlement sous peine de poursuite.
Ceci étant, leur demande étant à priori fondée, ce genre de demande ou une réticence à leur fournir cette info, fermerait sans doute la porte à un arrangement à l'amiable.
Dossier à la une