M’opposer à une vaccination covid19

Signaler
Messages postés
6
Date d'inscription
jeudi 18 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
28 octobre 2020
-
Messages postés
20180
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2020
-
Bonjour,
Alors que l’on parle d’un vaccin anti covid 19 pour la fin d’année 2020, on peut affirmer avec certitude que ce pseudo vaccin ne présente aucune garantie d’efficacité, et pire on ne sait rien de ses effets secondaires, ni à court, ni encore moins à moyen ou à long terme ! Un vaccin pour être viable doit être développé en 10 ans contre quelques mois pour celui du covid...
Ma question : puis je m’opposer à une vaccination obligatoire du covid 19 en tant qu’adulte ? Que prévoit la législation dans ce cas de figure ?
Merci

8 réponses

Messages postés
5740
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 novembre 2020
1 838
Bonjour
Pour l'instant personne ne sait si ce vaccin existera un jour, ni s'il sera rendu obligatoire.
Faites donc comme tout le monde, patientez ! si ça se trouve vous ne serez plus concerné le jour J...
Messages postés
9811
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
4 257
si ça se trouve vous ne serez plus concerné le jour J...
Trop fort :-D
Messages postés
3500
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
1 077
Ecrire sans base...quels intérêts ?

Le vaccin existera t'il en fin d'année ??? sais pas.

Sera t'il efficace ??? sais pas.

Combien faut il de temps pour créer un vaccin ??? sais pas.

Pour répondre à ces questions, il faut être dans le "bain" et je doute qu'ici ou ailleurs quelqu'un connaît les réponses.
Messages postés
20180
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2020
7 807
puis je m’opposer à une vaccination obligatoire
Que prévoit la législation dans ce cas de figure ?

La réponse est dans la question.
Si une vaccination devait être rendue obligatoire par loi ou décret, la loi prévoirai donc automatiquement ce cas de figure, même si elle ne le prévoit pas aujourd'hui.

Il est impossible de prévoir ce qui se passera, et je pense qu'il ne sera pas nécessaire d'en arriver à rendre cette vaccination obligatoire, car vacciner 75% de la population devrait permettre d'endiguer la progression du virus de façon efficace.

Je ne suis pas certain que votre employeur puisse vous licencier si vous refuser cette vaccination (secret médical, etc). Mais je ne serais pas surpris que beaucoup essayent. Et je ne suis pas surpris que dans l'objectif de protéger l'économie, encore une fois, une nouvelle loi soit votée en ce sens.
Messages postés
16555
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
4 454
"je ne suis pas certain que votre employeur puisse vous licencier si vous refuser cette vaccination "

c''est peu probable qu'il soit rendu obligatoire pour tout le monde.
Il sera peut être obligatoire dans un premier temps, uniquement pour certaine profession
du genre le personnel soignant, ou en contact avec des personnes à risques.
Comme il est obligatoire aujourd'hui d'être à jour de certain vaccin pour travailler avec des enfants.
Bonjour,

" on peut affirmer avec certitude que ce pseudo vaccin ne présente aucune garantie d’efficacité"

Merci Madame Soleil.
Messages postés
28850
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
11 667
Il n'y a pas de vaccin obligatoire en France pour un adulte. Les seules occasions où un vaccin est obligatoire, c'est lors de voyages dans certains pays (exemple la fièvre jaune) et dans ce cas il suffit de ne pas y aller ....
Messages postés
442
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2020
11
Pour répondre précisément à votre question, qui est un grand classique de ceux que l'on nomme les "Anti vax", il est bien évident que ne pas respecter une loi vous mets de facto hors la loi. Il n'y a pas en l'état de texte supérieur qui vous permettrait de ne pas la respecter.
Le conseil constitutionnel avait été saisi sur la base de la loi de 2002, et avait considéré que l'obligation de vaccination ne constituait pas une limitation insupportable au droit de disposer de son corps, d'accepter tel ou tel traitement, etc, notamment en ce qu'elle poursuivait la recherche d'un interet général.
La cours Européenne des droits de l'homme à été saisie à plusieurs reprises, mais s'est toujours jusqu’à maintenant déclarée incompétente. Elle se borne à indiquer qu'elle n'est pas favorable à une obligation dans la mesure ou elle constate que dans les pays ou il n'y a pas d'obligation, le taux vaccinal est proche, en plus ou en moins, à ceux qui en ont une. Le probléme, c'est que là ou le Norvégien le fera spontanément, le Français ne le fera que sous la contrainte.
Voila le probléme posé, et je ne fait que le poser (ne pas me prendre à partie)....
Messages postés
442
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2020
11 >
Messages postés
37513
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020

Cela dépends de quelle obligation on parle.
Pour celle des enfants, il y a le code de la santé publique, voire le code pénal. Pour le personnel de santé, les sanctions disciplinaires sont régies, si je ne m'abuse, par le code de déontologie.
Je crois tout de meme savoir que ces sanctions sont rarement appliquées, mais les manquements également.
Messages postés
37513
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020
2 762 >
Messages postés
442
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2020

Je ne parlais pas des sanctions sur les enfants ou sur certaines professions réglementé, mais des sanctions applicable à un adulte refusant une vaccination obligatoire.
Messages postés
442
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2020
11 >
Messages postés
37513
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020

J'y ai répondu.
Messages postés
37513
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020
2 762 >
Messages postés
442
Date d'inscription
lundi 14 septembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2020

On est donc bien d'accord que la loi ne prévois aucune sanction pour un adulte refusant un vaccin considéré comme obligatoire ?
Messages postés
9811
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
4 257 >
Messages postés
37513
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020

A l'heure actuelle, il n'y a pas, à ma connaissance, de vaccin obligatoire en France. Si un vaccin contre le covid voit le jour, on verra à ce moment là s'il est obligatoire. Et s'il l'est, bien évidemment la mesure s'accompagnera d'une loi pour réprimer l'absence de vaccination. J'imagine mal un tel dispositif mais all is possible !

En attendant, on parle dans le vide.
Messages postés
79961
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020
12 052
" (...) que la loi ne prévois aucune sanction pour un adulte refusant (...) " : a priori, oui, sauf si quelqu'un ici était en capacité de citer un texte législatif ou réglementaire instaurant une sanction quelconque en cas de refus de se laisser vacciner.

Dire que l'on est de facto hors la loi par ce refus est une évidence facile, en faire l'historique et l'analyse constitutionnelle est une autre histoire encore et aucun des deux ne répond à la question ; mentionner les sanctions applicables en revanche y répondrait.
Messages postés
16555
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020
4 454
Il n y a pas de sanction pénale spécifique pour un adulte refusant un vaccin.
il existe une sanction pénale pour un adulte refusant le vaccin pour ses enfants.

Toutefois a partir du moment ou c'est obligatoire articles L3111-1 et suivant du code de la santé publique
Ne pas le faire est une faute. Au moins du point de vue civil
Faute qui justifie donc, des refus d'emploi notamment dans le secteur médico-social. Et donc justifier un licenciement au moins dans ce secteur.

Et faute qui si elle causait un préjudice, pourrait faire l'objet d'une poursuite civile (1240 code civil) voir pénale pour mise en danger d'autrui.
Imaginons par exemple, qu'un non vacciné, attrape la maladie, et la refile a un bébé pas encore vacciné, ou a une personne qui n'est pas vacciné car elle dispose d'une dispense pour contre-indication médicale reconnue.
Messages postés
79961
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 novembre 2020
12 052 >
Messages postés
16555
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
16 novembre 2020

;-)

OK.

C'est donc vous qui pouvez à juste titre affirmer désormais : "J'y ai répondu" ...
Bonjour,

Vous devez pouvoir vous y opposer, selon la constitution votre corps vous appartient est personne ne peut y attenter sans votre accord. Si un fonctionnaire, médecin, infirmier vous vaccine sans votre accord, vous pouvez le poursuivre au pénal.
Et si..transmettant la maladie aux autres.. on peut vous attaquer.?
> Lecture
Non, on ne peut pas attaquer une personne non vaccinée contre la grippe d'avoir contaminé une autre personne sans en avoir l'intention. Par contre il est tout à fait possible d'attaquer une personne, fonctionnaire ou non qui administre un produit -ici un vaccin- quel qu'il soit à une autre sans son accord. L'administration d'une substance dans le corps d'une personne n'est absolument pas un acte anodin au regard de la constitution .
Messages postés
20180
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2020
7 807
Encore une fois, cela ne sert à rien d'argumenter en se basant sur la loi actuelle.
Si la situation devait s'y prêter, une loi serait votée, et la constitution amendée. y compris au niveau du droit européen.

Personne ne peut prédire ce qui va se passer dans 6 mois. Mais je le répète si une loi est passée pour rendre cette vaccination obligatoire (C'est certes improbable. Presque aussi improbable que l'était la notion de couvre feu et confinement national il y a deux ans), alors ce sera obligatoire que ça vous plaise ou non, et les conséquences en cas de refus seront décidés à ce moment lors de la rédaction de la loi.
Dossier à la une