Perte de ventes à cause de mes chiens.

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
mercredi 21 octobre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2020
-
Messages postés
37967
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2020
-
Bonjour,


Notre voisin a perdu sa maman il y a quelques mois. Elle habitait juste à côté entre les deux jardin nous avons fait poser une clôture très résistante car du côté de la voisine on avait une clôture un peu molle et de crépi.

Certes. La maison est aujourdhui en vente et visiblement ce sont les chiens qui feraient peur. Dans ce cas, que puis je risquer au point de vue de la loi ?

Nous n'avons pas la possibilité de mettre de brise vue car ils en feraient 10 une fois qu'on serait au travail.

Après a part ne plus sortir mes chiens et en faire des chiens d'intérieur (ce qui n'arrivera pas). On m'a aussi proposé de leur mettre des colliers électriques. Visiblement, ils n'ont aucun respect ni empathie par nos petites boules de poils.....

En plus la maison étant décrépie cela ne m'étonnerai pas que les gens mettent leur refus sur le dos de nos chiens ????

Enfin bon, à l'aide, que pouvons nous faire ?

2 réponses

Messages postés
28900
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
17 novembre 2020
11 689
Bonjour,
Vos chiens ne doivent en aucun cas produire de nuisances. Lorsque vous êtes absent, il faut les mettre à l'intérieur pour qu'ils ne risquent pas de se sauver ou blesser quelqu'un.
Nous n'avons pas la possibilité de mettre de brise vue car ils en feraient 10 une fois qu'on serait au travail.

Incompréhensible. Faites vous aider si vous ne pouvez pas écrire en français.
Messages postés
37967
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 novembre 2020
9 642
bonjour,

"Enfin bon, à l'aide, que pouvons nous faire ? "
Déjà remercier d'avance pour les futures réponses.....

Ensuite, comme dit, maintenir vos chiens : Article R.1334-31 du Code de la santé publique :
« Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme, dans un lieu public ou privé, qu'une personne en soit elle-même à l'origine ou que ce soit par l'intermédiaire d'une personne, d'une chose dont elle a la garde ou d'un animal placé sous sa responsabilité. »

Et enfin, une fois que vos chiens ne feront plus peur aux éventuels acquéreurs de la maison voisine, ne plus penser à la place des autres ("cela ne m'étonnerai pas que les gens mettent leur refus sur le dos de nos chiens).

cdt.
Dossier à la une