Fiabilité syndic

Signaler
-
 Virginie0907 -
Bonjour,
Je transfère le texte ci-dessous d'un ami qui n'a pas accès à internet, merci pour votre attention.


Fiabilité du réseau Guy Hoquet.

Le syndic qui avait en charge la copropriété a fait parvenir aux copropriétaires une correspondance en date du 14 août dernier annonçant un départ à la retraite, démarche réalisée en catimini, au motif, «qu’en affaire "il faut savoir être discret...

Certes, on peut comprendre, de même qu’un partant assure un accompagnement des repreneurs, mais qu'il revienne " en force" dans le circuit des décisions ,notamment pour la prochaine assemblée générale, décidée d'ailleurs dans un environnement défavorable ,alors que les copropriétaires sont d'un certain âge pour la plupart .
Enfin, l’ordre du jour est particulièrement chargé, à la veille de 2021

Toute cette démarche de transition avec le "réseau " Guy Hoquet «des Landes ,Biscarrosse et Mimizan, ne fait l'objet que de propos oraux avec une forte implication du partant, et une posture peu affirmée pour l'heure, des "repreneurs", laissant le champ libre au sortant, aux problématiques existantes, ce qui, si on adopte une vue visionnaire, accentue les aspects ambigus existants, comme si l'essentiel pour l'heure, consistait " à récupérer "la maîtrise de cette copropriété au profit " des repreneurs ".

Question : existe-t-il des cas similaires ?

Quelle est la fiabilité du réseau " Guy Hoquet » dans la gestion des copropriétés, la rigueur, le professionnalisme, l'honnêteté ?

Merci à ceux qui voudront m'apporter les informations qu'ils possèdent en la matière.

1 réponse

Messages postés
27674
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2020
11 098
Bonjour,
Votre objectif est-il de dénigrer ce réseau/cette personne ou bien de trouver une solution au problème de votre ami ?

Bonjour,

Comme je l'ai dit je ne fais que l'intermédiaire et je transmettrai vos réponses à mon ami.
Ce dernier souhaite avoir un retour d'expérience de personnes dans le même cas.
Dossier à la une