Dégât des eaux, expertise douteuse, que faire ?

Signaler
-
 Diverker -
Bonjour,

Je fais appel à votre avis suite à un problème auquel je fais actuellement face.

Je suis propriétaire d'un appartement en copropriété. Cet été (fin juin), ma voisine du dessous a constaté une fuite dans son placard de ballon d'eau chaude. De l'eau coulait le long d'un pan de mur et depuis le plafond ce qui a fait gondoler sa peinture. Occupant l'appartement juste en dessous le mien (les deux ont la même configuration, mon placard de ballon d'eau chaude est exactement au dessus du sien), ma voisine a donc pensé que la fuite provenait peut-être de chez moi.

Cette dernière a sonné à ma porte, je l'ai invitée chez moi où elle a pu constater que je n'avais pas le moindre dégât des eaux apparent à constater. Nous avons donc pensé aux parties communes (un conduit vertical de VMC commun passe directement derrière le mur touché par la fuite). Ma voisine m'a demandé si, lorsque l'expert mandaté par son assurance viendrait pour regarder chez elle, il pouvait également passer chez moi. Ce que j'ai naturellement accepté.

Entre temps, la fuite a cessé et ma voisine n'a plus eu de souci, juste les dégâts sur la peinture qui étaient encore bien présents. L'expert (pas un plombier de métier, un entrepreneur d'une entreprise polyvalente de rénovation et travaux du bâtiment) mandaté par son assurance n'a rien constaté d'anormal chez madame, il est donc venu chez moi comme convenu.

Il a regardé un peu partout dans mes toilettes (avec le fameux conduit de VMC vertical commun) et dans ma cuisine (placard de ballon d'eau chaude, tuyaux sous mon évier). Il n'a rien constaté d'anormal. Il a ensuite sorti un détecteur de taux d'humidité et a commencé à regarder dans le placard de ballon d'eau chaude, toujours rien.

Il se met ensuite à mettre le détecteur au niveau du sol, une vingtaine de cm devant la porte du placard de ballon d'eau chaude. Il constate un taux d'humidité élevé (50% environ). Ce taux est très ciblé dans un rayon très petit d'environ 10cm, à au moins 1 mètre du pan de mur concerné par la fuite. Je me dis que cela veut un peu tout et rien dire.

Il décide ensuite de vérifier mon compteur d'eau froide pour voir s'il défile, ce qui confirmerait une fuite d'eau froide. Rien à signaler sur le compteur. Il me dit donc que c'est une fuite d'eau chaude, puis s'en va en me disant qu'un rapport serait fait.

Il rédige ensuite ledit rapport disant que mon assurance doit prendre le relai et diligenter une recherche de fuite. Etonné (le but de son intervention étant justement de rechercher la fuite et l'identifier précisément, ce qu'il n'a pas fait), j'appelle mon assurance.

Mon assurance me dit qu'effectivement, ce taux d'humidité veut un peu tout et rien dire et s'étonne qu'il n'ait pas utilisé de moyen moderne type fumigène. Elle me dit que l'assurance du bâtiment (syndic) doit prendre le relai. Il s'agit dans un premier temps de savoir s'il y a une canalisation ou non dans l'endroit concerné et si elle est privative, si oui à qui elle appartient, ou commune. Ensuite, s'il y bel et bien une canalisation, procéder à la recherche de fuite.

Je contacte donc le syndic, la gestionnaire en charge de ma copro directement, pour lui transmettre exactement ce que mon assurance m'a dit. La gestionnaire de syndic m'explique qu'il faut mandater une entreprise pour une recherche de fuite, qu'ils n'ont pas d'autre moyen pour savoir s'il y a une canalisation (ils n'ont pas les plans ou autre). Elle me dit aussi qu'en fonction du résultat, cette recherche de fuite pourrait ne pas être couverte par mon assurance, à moins qu'elle soit destructive. Si la canalisation est commune, le syndic prend en charge, si la canalisation m'appartient, je dois payer. La dite canalisation, si elle existe, serait dans la chappe, je les vois mal faire une recherche destructive de mon sol et de la chappe, mais bon…

Je suis très étonné, un sinistre a lieu chez ma voisine, rien à signaler chez moi, son assurance mandate un expert qui ne parvient pas à identifier avec précision la fuite (qui n'a pas vraiment essayé d'ailleurs, avec de vrais moyens modernes j'entends). Cet expert renvoie la balle à mon assurance qui elle-même renvoie la balle au syndic pour me dire qu'in fine, c'est moi qui dois potentiellement payer cette recherche de fuite. Dans ce cas, pourquoi je paie une assurance si justement quand il y a un souci c'est à moi de payer ? Et pourquoi est-ce qu'il y aurait une recherche potentiellement destructive chez moi sur la simple base d'un taux d'humidité ? J'ai le ressenti que ce n'est pas comme ça que les choses devraient se dérouler et que l'assurance de ma voisine s'est très vite débarrassé du dossier, que faire ?

1 réponse

Messages postés
28077
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2020
11 307
Bonjour,
C'est l'assurance du lésé qui doit coordonner les actions (mais pas payer les réparations) Dans votre cas c'est l'assureur de votre voisine.

Le syndic doit aussi être impliqué car il s'agit fort probablement d'une canalisation commune encastrée. Dans ce cas la réparation consiste à passer les tuyaux en apparent, rien n'est détruit.

Et aucune assurance ne rembourse les réparations, par contre l'assurance de l'immeuble peut prendre en charge la mise en apparent des tuyaux, ceci dans le cadre de la garantie "recherche de fuite".
C'est le syndic qui doit vous envoyer un plombier pour faire cette recherche de fuite et éventuellement mise en apparent.
Messages postés
28077
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2020
11 307 > Diverker
moi ? rien !
>
Messages postés
28077
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2020

Ouaip :D ça j'entends bien.
mais AntoineD, vous lui dites quoi pour qu'il puisse obliger l'assureur de son voisin à faire des trous chez lui? (encore que j'ai cru comprendre que cela ne l'enchantait pas, surtout si l'humidité constatée n'est que celle résiduelle de "l'infiltration" en cause...).
puisque vous écrivez "c'est l'assurance du voisin qui doit".
Messages postés
28077
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2020
11 307 > Diverker
j'ai mis un ? ce qui indique que je ne l'affirme absolument pas ! Vous déformez mes propos pour éviter de répondre franchement à la situation ? si c'est juste pour rigoler, c'est inutile.
>
Messages postés
28077
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2020

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Question_rh%C3%A9torique
...
et pour ce qui est de la situation, la question elle est vite répondue.
v1 ou v2, peu importe, l'assureur du voisin n'entend manifestement pas aller plus loin puisqu'il estime, à tort ou à raison, qu'il a fait sa part de job.
et même si ce n'est pas fait correctement (cf passage en apparent)(pour autant que ce soit possible et accepté par AntoineD,) personne ne peut juridiquement le contraindre à le faire.
Le syndic va donc faire faire une nouvelle rdf (et certainement pas avec du fumigène qui n'a aucune utilité ici) mais pas forcément destructive.
si une fuite est confirmée, AntoineD va casser son carrelage et réparer à ses frais.*
si pas de fuite, ça s'arrêtera là.

L'alternative étant qu'antoined rappelle son assureur pour réclamer une RDF suivant son contrat, si c'est plus "intéressant" pour lui.
  • la cana est "dans la chape", elle n'est donc pas dans le plancher; c'est une cana d'eau chaude, elle est donc privative.
Et aucune assurance ne rembourse les réparations (c'est faux, ca dépend, certaines prennent en charge les cana )
D'après votre récit le plombier n'a pas testé la pression des canalisations en dalle. (donc il peut repasser au frais de l'assurance d'en dessous)
Si il est avéré que le fuite est chez vous et sur un tuyau privatif la réparation vous incombe, a voir si les réparations de canalisation encastrée sont prise en charge sur votre contrat et le mieux reste un passage en apparent pour pas tout casser car il y a une limite de prise en charge en général.
Si fuite sur canalisation d'eau chaude et pas de réparation faite sa continuerait de couler ...
Dossier à la une