Vrp, commerciale ou auto entrepreneur ? [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
20090
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 octobre 2020
-
Bonjour,
Je viens de passer un entretien pour une société, il me propose de choisir entre plusieurs statuts:
-Agent commercial
-Vrp
-Auto entrepreneur

Lui me conseille auto ou micro entrepreneur. Je suis actuellement au chômage et j'aurais aimé savoir ce qui était le mieux car je ne m'y connaît vraiment pas et j'ai peur de faire une bêtise.

Merci pour votre réponse.

1 réponse

Messages postés
20090
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 octobre 2020
7 648
Si vous avez besoin de poser la question, la réponse est simple et sans appel :
employé en CDI !

Bien évidemment que votre futur employeur préférait que vous soyez auto-entrepreneur, et voici quelques unes des raisons de sa préférence :

- Les charges sociales
Les charges sociales représentent environ 50% du coût du travail. il y a évidemment les charges salariales que tout le monde voit qui font la différence entre le brut et le net avant impôt (entre 20 et 25% du salaire net), mais il y a aussi les charges patronales, que personne ne regarde jamais, et qui font facilement 70 à 80 % du salaire net. Et en plus y'a le prélèvement à la source.
Quand un salarié est "payé" 100 brut, il touche en général 70 de net à payer, et l'employeur a payé 140.
Et c'est la première astuce du micro-entrepreneur. L'employeur va dire qu'il va vous payer 120 eu lieu de 100 brut, et vous allez croire que vous gagnez plus. Alors qu'en réalité, une fois tous les impôts et charges payés, vous toucherez 60 au lieu de 70.

- les outils de travail
Quand vous êtes salarié(CDI), l'employeur doit vous mettre à disposition tous les outils pour que vous fassiez votre travail. Téléphone, ordinateur, voiture, bureau, formations, essence.
Quand vous êtes entrepreneur, c'est à vous de vous démerder. sur une base de 100 indiquée plus haut, ça peut représenter facilement 10 ou 20, surtout pour des boulots de type commerciaux ou il y a du déplacement.

- salaire et temps de travail minimum
En tant que salarié(CDI), l'employeur est obligé de vous payer au minimum le smic, et il est obligé de vous payer (et de fournir du travail) pour toutes les heures de votre contrat.
En tant qu'entrepreneur, le client vous paye au travail que vous fournissez. Alors, dans certains cas, ça peut être à l'avantage du 'fournisseur' qui n'est plus limité à 44 heures de travail par semaine. Mais généralement, c'est plutôt le contraire.
A noter qu'en tant que salarié (CDI), même si l'employeur essaye de vous imposer un 100% à la commission, il est obligé de vous payer un SMIC si vos commissions sont insuffisantes. Normalement, cette paye est une avance sur vos futures commissions, mais vous n'aurez jamais à rembourser cet argent si vos commissions ne permettent jamais de le rembourser.

- lois du travail salarié
En France, le monde du travail est extrêmement réglementé, et fortement en faveur des salariés. Beaucoup des points cités plus hauts (SMIC, travail garanti, outils de travail) sont imposés par la loi, de même que les règles de licenciement.
Une fois que vous êtes fournisseur (auto-entrepreneur), ces protections n'existent pas (mais l'entreprise essaiera par contre de vous imposer quand même les contraintes d'un salarié).
Le plus classique est la rupture/non reconduction du contrat.
L'entreprise peut du jour au lendemain cesser de faire appel à vous, sans que vous ayez le moindre recours (et probablement pas d'ouverture du chômage).

Etre freelance (entrepreneur) a ses avantages, et vous devriez pouvoir en deviner certains dans mon message, mais c'est une décision qui doit venir de vous, parce que vous avez atteint un niveau de maîtrise dans votre métier, et vous cherchez un défi supplémentaire.
JAMAIS parce que l'employeur vous l'impose en vous disant que ce sera mieux.

Dossier à la une