Comment faire pour trouver un location ?

Signaler
Messages postés
31
Date d'inscription
samedi 22 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
9 septembre 2020
-
Messages postés
19943
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 septembre 2020
-
Bonjour,
J'ai l'aah actuellement, je vis encore chez mes parents et je veux les quitter mais je peux payer que 300 euros pour une location.

Comment trouver pour pas plus de 300 euros un appart pas loin d'un centre commercial, ou je peux faire du bruit et surtout habiter seul dans le lieu ?

Pas loin des commodités ?
Et loin des cités a risque.

Merci

2 réponses

Messages postés
19943
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 septembre 2020
7 420
Il est un adage qui dit : "On ne peut pas arnaquer un homme honnête".
Cet adage trouve son explication dans le fait que la quasi totalité des arnaques consiste à proposer un bien (ou service) largement en dessous de sa valeur. Un homme honnête aura des scrupules à payer un bien largement au dessous du prix, et cherchera à comprendre la raison de ce prix.
Une victime sera trop heureuse de faire une bonne affaire. D'arnaquer son interlocuteur. Elle ne prendra pas le temps de réfléchir, de peur qu'une autre personne lui souffle l'affaire.

Pourquoi je parle de ça ?
Parce que vous voulez une location sans être pret à en payer le juste prix.
Vous êtes une cible de choix. Au mieux, vous aurez une location qui ne correspondra pas au reve qu'on vous a vendu. Au pire, vous donnerez de l'argent à votre arnaqueur sans contreparties.

Déjà, vos exigences s'opposent. Vous voulez loin des gens, mais proche des commodités.
La maison de mes grands parents n'a aucun voisin à 1 kilomètres aux alentours. Vous pouvez jouer de la batterie à 2 heures du matin dans le jardin, personne ne vous fera de remarque.
En contrepartie, elle est à 5 kilomètres des commodités, et à 20 kilomètres des hypermarché.

Il va falloir faire des choix, et ce qui va probablement être décisif, c'est votre loyer.
J'ai trouvé UNE location à moins de 300 euros en Loire atlantique (département de ma jeunesse, choisi au hasard). un studio de 25m², probablement au dernier étage d'une maison découpée en logements. Je ne sais pas si le logement est situé près des commerce ou pas. Sans parler d'être adapté ou pas à votre handicap (Y'a clairement pas d'ascenseur dans le logement que j'ai trouvé).
En multipliant par le nombre de départements, je suppose que ça veut dire une centaine ou deux de locations (dans le privé) à votre prix. Donc va pas falloir être trop exigeant.

L'alternative est évidement les logements sociaux. Sauf que là, vous ne pourrez pas choisir. Vous devrez prendre ce qu'on vous donne. Donc si on vous propose dans un quartier craignos et loin des commodités, et bien vous n'aurez pas le choix.

Le vrai problème, c'est évidemment votre budget. Vous voulez avoir des exigences, et bien il faut vous en donner les moyens.
Être handicapé n’empêche pas de travailler. J'ai eu des collègues aveugles ou en fauteuil roulant. Et je parle pas des autistes dans l'IT ou c'est plutôt la norme.
Bien sur le handicap limite vos choix, et complique le recrutement. Et ça se compense par des connaissance et compétences, et un métier (pas seulement un emploi) adapté et compatible avec votre handicap.

Pour moi LA solution consiste à retourner à l'école pour suivre une formation dans un métier compatible avec votre handicap. Que ce soit physiquement dans une école, ou derrière votre ordinateur, puis de trouver un emploi payé (au risque de perdre l'AAH parce que vous gagnez plus d'argent en travaillant).
Une fois que vous aurez cet emploi, vous aurez un budget supérieur pour le logement, et pourrez chercher d'avantage de logements qui correspondent à vos envies. A plus forte raison en partant du principe que plus longtemps vous travaillez, plus vous gagnerez d'argent.
Mais ça veut dire ne plus être payé à l'état pour jouer à Candy Crush sur le canapé.


Messages postés
36516
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
11 septembre 2020
9 071
bonjour,

commencez par revenir sur terre :

1/ Où que vous soyez (à part sur une île déserte ou au beau milieu d'un désert) vous ne pourrez PAS faire tout le bruit que vous voulez (de nuit comme de jour --> il n'y a pas d'heure pour du tapage) :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006910538&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20060901

2/ Et si vous ne voulez pas de colocation, ça va être extrêmement difficile de trouver un logement (même petit) pour 300 € mensuels (sans compter qu'un loyer peut être révisé annuellement, et donc être augmenté) + le DG (Dépôt de Garantie, à verser à la signature du contrat de location et qui ne sera rendu, partiellement ou intégralement, que à la fin de la location) + les charges + vos abonnements/consommations (électricité/eau/gaz/Internet/...) + l'assurance habitation (obligatoire) + la TH (Taxe d'Habitation) + la TEOM (Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères) + ... etc.


En complément et à toutes fins utiles, je vous propose la lecture d’un de mes topos, ainsi que celle des liens donnés :
https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/affich-8399640-location-visite-limite-et-coup-de-coeur-qui-fait-les-travaux#2


cdt.

« Si vous avez un rêve, luttez pour lui, quel qu’il soit. Ne permettez à personne de vous trahir, aussi fort les autres puissent-ils vous aimer ou vouloir le meilleur pour vous. »
– Pilar Jericó –
Dossier à la une