Conservation d'une maison après séparation

Signaler
-
Messages postés
36758
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2020
-
Bonjour,
Je suis en cours de séparation.
Mon concubin et moi sommes ni mariés, ni pacsés et avons contracté un prêt immobilier pour construire une maison.
Mais voilà qu'au bout de 2 ans, rien ne va plus entre lui et moi. Il n'accepte pas la séparation, veut garder la maison et ne rien avoir à dépenser pour la conserver car je pensais la mettre en vente. Il ne veut pas faire non plus les démarches pour reprendre le prêt à son nom.
Je ne peux pas non plus payer la moitié des mensualités plus un éventuel loyer pour me re-loger.
Pour pouvoir acheter cette maison avec lui, j'ai dû vendre mon ancienne, financée seule. Je m'étais juré de ne jamais la vendre, mais voilà que la vie en a décidé autrement. Et maintenant je le regrette très fortement.
Je ne peux plus vivre sous le même toit que lui, mais cette maison me plaît vraiment beaucoup et j'ai bien du mal à vouloir la quitter.
Je ne trouve pas juste de devoir partir (ma fille et moi) et que lui soit tranquille dans la maison, seul. D'autant plus qu'il souhaite quitter la région dans une dizaine d'années pour se rapprocher de ses parents.
Je sais aussi que conserver la maison seule sera trop onéreux pour moi.
Je ne sais pas quoi faire, ni comment faire.
J'ai le moral à zéro rien que de penser à quitter cette maison, cela m'attriste vraiment beaucoup.
Si quelqu'un peut m'aider et/ou me conseiller, je suis à votre écoute.

Je vous remercie pour vos réponses.

1 réponse

Bonsoir
Voir un avocat pour le contraindre à vendre ou vous racheter votre part en essayant d'y inclure les frais engagés afin de retrouver votre capital et refaire votre vie.
En attendant vous y restez autant que vous pouvez, puisque c'est chez vous et que vous n'avez pas trop d'argent à dépenser.
Bonsoir Léa,

Merci pour votre réponse, mais ce que je souhaiterais, c'est de conserver la maison. Elle me convient parfaitement, mais je ne peux pas y rester car lui ne veut pas la quitter non plus.
Vivre sous le même toit est devenu insupportable.
D'autant plus que ma fille est partie habiter chez mes parents car elle '' tournait '' mal et essayait de fuir un maximum l'ambiance qu'il y avait à la maison.
Lui, a réussi à séparer ma fille et moi afin de pouvoir être seul avec moi. C'est tout ce qu'il désire. Mais après plusieurs faits passés, il m'est impossible de penser à une éventuelle reprise de couple.
Une fois de plus, je vais tout perdre dans cette histoire et je ne peux pas m'y résoudre.
Je cherche des solutions pour pouvoir garder cette maison, pour laquelle j'ai vendue la précédente, et qui se trouve être idéale à mes yeux...
Messages postés
36758
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2020
9 182 > Vivi57
bonjour,

je comprends votre dilemme, mais vos sentiments pour cette maison vous amènent à une grande confusion : d'un côté vous dites "Je sais aussi que conserver la maison seule sera trop onéreux pour moi. " et de l'autre "Je cherche des solutions pour pouvoir garder cette maison" ...
Il est bien évident que si vous n'avez pas, à + ou - long terme, les moyens de l'entretenir , il serait parfaitement déraisonnable de la garder.
Prenez du recul.

cdt.
>
Messages postés
36758
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2020

Bonjour djivi,

Vous avez probablement raison...
Je suis très partagée mais je ne vois pas pourquoi c'est à lui d'occuper la maison et à moi de devoir partir.
Je suis autant propriétaire que lui et je ne veux pas, à presque 45 ans, devoir retourner chez mes parents...
Après tout, si on en est là, c'est à cause de lui, j'ai une haine envers lui pour le mal qu'il nous fait (à ma fille et moi) et le laisser tranquille, dormir sur ses deux oreilles me rend malade...
De plus, c'est la 3 ème maison que j'ai en 15 ans et cette fois-ci je n'ai pas envie d'en sortir. J'en ai assez des déménagements, assez des échecs...
Je ne sais plus quoi faire... Des tas de questions dans ma tête, je vais devenir folle...
Et l'après... Comment racheter autre chose ? Que vais-je léguer à ma fille après ma mort ? Je n'ai rien... Cette maison représente un sacrifice que j'ai fait en cédant la précédente pour pouvoir financer celle-ci, je n'ai pas envie d'abandonner.
Sans compter que c'est moi qui ai fait les petits travaux de finition (peintures, carrelage, dalles de la terrasse)...
Ça me rend malade d'avoir fait tout ça pour rien, une fois de plus...
Messages postés
36758
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 septembre 2020
9 182 > Vivi57
"je ne vois pas pourquoi c'est à lui d'occuper la maison et à moi de devoir partir. "
Simplement parce que vous n'avez et n'aurez pas (c'est ce que vous avez dit) les moyens financiers d'assumer cette maison (entretien, taxes,...), et que si c'était vous qui restiez, vous seriez à + ou - long terme dans une situation financière très difficile.

Vous avez eu la réponse juridique à votre situation post 1 : il n'y a pas d'autre solution.
La vente (contrainte, par tribunal) ou le rachat de votre part par Monsieur vous donnera un apport financier... (et un bol d'oxygène).
Et rien ne vous oblige à retourner chez votre mère : en attendant cette vente (ou le rachat de votre part) vous pouvez louer un logement et chercher tranquillement, pendant cette location et en attendant de toucher votre part, un bien à acheter qui vous correspondra (à vous et surtout à l'évaluation de vos futures finances) pour repartir d'un bon pied dans votre nouvelle vie. C'est un cap difficile à passer pour retrouver sérénité et liberté.
Allez consulter un avocat qui vous conseillera après étude des tenants et des aboutissants et vous soutiendra dans ces démarches.
Bon courage.
Cdt.
Dossier à la une