Succession au point mort!

Signaler
Messages postés
62
Date d'inscription
jeudi 7 avril 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
28 août 2020
-
Messages postés
34315
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2020
-
bonjour à la communauté,
Ma mère étant décédée, le notaire a ouvert la succession, en commençant par contacter mes frères et soeurs, et en me demandant de lui donner procuration pour agir à ma place, car j'habite assez loin du notaire. Je lui ai remis cette procuration, mais celà dure depuis quelques années déjà, et je n'ai pas de nouvelles. Récemment, je me suis rappelé à son bon souvenir, et sa réponse a été la suivante. Un de vos frères ne donne aucun signe de vie, alors la succession ne peut pas se faire. Je trouve ça étrange, mais peut être est-ce normal? Je suis retraité, et je n'ai aucun besoin de ce qu'a pu laisser ma mère, aussi, je me demandais s'il était possible puisque la succession ne peut se faire, d'annuler la procuration que j'ai faite au notaire, et bien sur ne rien accepter de ce qui pourrait découler de cette succession.Je ne tiens pas à laisser derrière moi des affaires en suspends car je commence à être âgé. Merci à vous de m'aider à prendre une bonne décision. Cdlt!

1 réponse

Messages postés
34315
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
16 septembre 2020
13 920
Je trouve ça étrange, mais peut être est-ce normal?
La question est à poser à votre frère dont l'inertie paralyse l'avancée des opérations tendant au règlement de cette succession.
Le notaire aussi souhaiterait les poursuivre mais il ne dispose d'aucun moyen de coercition pour sortir votre frère de son mutisme.
Il appartient aux autres héritiers de mettre en marche la machine judiciaire pour inciter ce "taisant" à se manifester.

s'il était possible puisque la succession ne peut se faire, d'annuler la procuration que j'ai faite au notaire.................
Si vous pensez être plus efficace que votre notaire, reprenez la situation en main en lui retirant cette procuration.

...........................et bien sur ne rien accepter de ce qui pourrait découler de cette succession
Si vous ne l'avez pas déjà acceptée, vous pouvez toujours renoncer à la succession en déposant une déclaration au greffe du tribunal dont dépendait le domicile de la défunte.

Attention cependant, vos droits seront aussitôt transmis à vos enfants pouvant certes, à leur tour, renoncer à la succession s'ils sont majeurs mais dont leurs enfants sont mineurs.
Dossier à la une