Partir sans payer sa commande au restaurant / Belgique

Signaler
-
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
-
Bonjour,

a t 'on le droit de partir sans rien payer de ce qu'on a commandé si la commande ne correspond pas à ce qui a été demandé ? Exemple... Je commande une barquette de frite, et je reçois une barquette de frite + une sauce sur les frites + une autre sauce à part... Et le restaurateur me demande de payer le tout... ???

8 réponses

Messages postés
36826
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
2 443
Salut,

Sois vous refusez la commande en totalité ou en partie (en rendant les sauces, par exemple). Sois vous consommez votre commande et il faudra payer.
>
Messages postés
2331
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020

Et du coup pourquoi je dois le faire quand ça m'est servi et pas à la faim du repas (j'imagine avec des amis)?
Messages postés
36826
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
2 443 > acropaq
Parce que si je commande un plat et que je n'y touche pas, je doit quand même le payer à la fin du repas. Il faut le refuser au service.

Si vous n'avez pas commander quelque chose, pourquoi ne pas le refuser directement au service ?
>
Messages postés
36826
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020

D'accord mais ma question était plus métaphysique... Puis pourquoi je ne l'ai pas refusé au service car les lois parfois sont tirées par les cheveux rien ne va de soit.
Messages postés
36826
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
2 443 > acropaq
Ici, on ne fait pas vraiment dans la métaphasique, mais dans le droit. Et si vous accepter un plat, même si vous ne l'avez pas commandé ni consommé, vous devez le payer.
> acropaq
Après, c'est aussi un question de bon sens et de respect. Le cuisinier s'est trompé sur le plat qu'il a préparé, il faut lui faire remarquer immédiatement pour avoir le plat qu'on désire et le manger avec ses amis.
Je ne pense pas qu'il y ait une loi qui précise à quel moment du repas on peut faire remarquer qu'il y a eu erreur sur la commande.
Messages postés
2331
Date d'inscription
dimanche 9 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
745
Il fallait tout simplement lui signaler immédiatement que le plat servi ne correspondait pas à votre demande, rien de plus simple.
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
1 177
tout simplement...
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
1 177 >
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020

aie ! BmV à précisé Belgique, là je sais pas les us et coutumes en restauration
Messages postés
78771
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
11 133
" Et du coup pourquoi je dois le faire quand ça m'est servi " : parce que si vous acceptez ce qu'on vous sert, vous êtes implicitement d'accord de conclure le contrat de vente sur cette base.
Car oui, dans un resto ou même au comptoir d'un bistrot, demander une consommation et la consommer ou l'emporter, c'est un contrat de vente, régi par les règles du contrat de vente.

Si à la boulangerie je demande une baguette bien cuite et que j'accepte de partir avec une baguette blanche, j'accepte de conclure le contrat sur cette base et je ne peux pas me prévaloir de revenir le lendemain pour me faire rembourser une baguette que j'ai mangée bien qu'elle fût blanche et non pas caramel sous prétexte que je n'avais pas demandé une baguette blanche.

Si à la boucherie je demande un gigot de veau et qu'on me remet un gigot d'agneau, je paie le gigot d’agneau et je pars avec, ce qui signifie que je suis d'accord implicitement de consommer un gigot d'agneau à la place du gigot de veau.
Même si je déteste l'agneau..
Ou alors je laisse le gigot d'agneau sur place et j'insiste pour qu'on me remette un gigot de veau.
S'il n'y a pas de gigot de veau et que je refuse son remplacement par un gigot d'agneau parce que je n'aime pas l'agneau, je pars sans rien emporter mais aussi sans rien payer.

Quant on accepte de prendre possession d'une marchandise, consommable ou pas, on accepte implicitement d'en payer le prix à celui qui vous l'a fourni.
C'est la base même du principe du commerce.

Si l'on n'est pas disposé à payer un certain prix pour une certaine marchandise (ou le service), on n'accepte pas la marchandise (ou le service).

Jadis, c'était le système du troc qui fonctionnait sur les même principes : on échangeait des objets ou des matières, du genre trois brebis pour un chameau ou un glaive contre cinq poissons.
Si l'on n'aimait pas le poisson, on pouvait demander à faire l'échange avec deux poulets.
Mais c'était en fait bien compliqué et il n'y avait pas toujours de norme établie d'une ville à l'autre.

Actuellement et depuis longtemps, l'étalon "argent", bien plus calibré, a remplacé ce système aléatoire et souvent basé sur de l'émotionnel en plus.
Et même, l'argent matériel constitué de pièces d'or ou d'argent a fait place depuis longtemps aux billets de banque, représentations quasi imaginaires d'une richesse située ailleurs, et même de plus en plus par la monnaie fiduciaire, scripturale voire électronique puisque avec nos CB on n'échange finalement que des codes et des chiffres immatériels en échange d'un service ou d'un objet comme des frites.








C'est bon, là, au niveau métaphysique ?
Ou j'en rajoute encore trois ou quatre écrans ?

Et sinon, des questions ?






P.S. : cela dit, métaphysique ou pas, le patron du resto ne se gênera pas, lui, pour vous assigner en référé au tribunal pour grivèlerie (sanctions encourues : emprisonnement de huit jours à trois mois et amende de deux cents à quinze cents euros) et toute cette joyeuse sorte de choses... sans tenir compte du penchant de ses futurs ex-clients pour le débat philosophique et intellectuel.
Surtout après des mois de confinement sans pouvoir bosser.
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
1 177
j'aime bien quand on est d'accord BmV, là à 100 %
Messages postés
35667
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
8 676
bonjour,

et en Belgique, on ne sait pas dire "MERCI d'AVANCE" quand on pose une question sur un forum ????

et que d'histoires pour des sauces.... !!

cdt.
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
1 177
lut djivi
je recherche si en Belgique y'a un sup pour sauce avec les frites sur le net... que ça à faire... oui ...
en France pas d'historique dans mes restau de mémo de client pour un supplément sauce
vais demander à tanteelise :o) notre Belge du forum informatique...
oui que ça à faire...
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
1 177 >
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020

ben oui, c'est une option payante en Belgique... comptez 2.5 € de supplément en moyenne (recherche sur le net)
Messages postés
35667
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
8 676 >
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020

Dans ce cas, notre internaute n'avait qu'à préciser lors de sa commande "Frites sans sauces"....
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
1 177 >
Messages postés
35667
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020

reste septique sur cette sauce imposée et facturée, bon comme d'hab j'irai à la pêche aux infos au restau (mais France) demain
Messages postés
33810
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
6 768 >
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020

Oulala on voit que xplom est plombier quand il parle de septique il pense à la fosse !!! et il est aussi sceptique
Messages postés
40056
Date d'inscription
jeudi 14 février 2013
Statut
Contributeur
Dernière intervention
2 août 2020
12 164
Messages postés
78771
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
11 133
... et pas forcément tellement métaphysiques .... ;-))
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
1 177
Bon, bien déjeuné...
Belge ou français, même constat, la sauce sur les frites est incluse dans le prix du plat.
La sauce supplémentaire doit être marqué sur le menu € et ne pas être servi d'office
Messages postés
9
Date d'inscription
lundi 18 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
2 août 2020

Messages postés
78771
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
3 août 2020
11 133
Ah ?
Parce qu'il y a un sens dans tout ça ?

Bon. On est ravi de l'apprendre.


Accessoirement : il n'y a pas de lois pour toutes les situations de la vie courante.
Métaphysiques ou pas.

Ou alors, à l'extrême inverse, si, en cherchant bien et en se contorsionnant métaphysiquement les méninges dans le sens recherché, il y a en effet une loi pour chaque petit conflit du quotidien.

Ce théorème posé, Il faut donc tout simplement :
1 - trouver celle qui s’applique à la situation rencontrée
2 - étayer le conflit avec tous les éléments de preuves disponibles, matériels et témoignages
3 - prendre les coordonnées du futur accusé
4 - trouver un avocat qui accepte de se charger de l'affaire
5 - assigner ou déposer plainte auprès du tribunal du ressort.

À partir de là, c'est très balisé, la procédure est enclenchée et suit son cours, et donc au bout de trois ou quatre ans, on peut avoir un premier verdict.
Et là, sauf si une des parties fait appel, le cas est réglé.
Dans le cas contraire, il n'y a pas grand-chose de plus à faire non plus, il suffit juste de laisser la procédure continuer encore cinq ou six ans et il est peut-être possible d'obtenir réparation.
Messages postés
28949
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
3 août 2020
1 177
;o)
Dossier à la une