Préavis 1 mois

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 18 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2020
-
Messages postés
35953
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2020
-
Bonjour

Excusez moi de vous déranger j'ai un problème avec mon propriétaire (parc privé)

Le 01/06 on a informer notre propriétaire de notre désirs de partir du logement (oral car connaissances) et le reinforme le 25 juin le 30/,6 la commission des attribution des logement sociale nous informe que notre demande de logement a été favorable et qu'on avait le logement et qu'on allait signer le bail le 23/07 donc dès le 01/07 j'envoie un recommandé à mon propriétaire pour l'avertir qu'on avait le droit à un préavis d'un mois suite à l'attribution du logement sociale mais la preuve on a reçu qu'après. Le propriétaire a signer la lettre du début de préavi le 10/07.
Le 12/07 il est venu à la maison en nous disant qu'on leur mettait dans des difficultés et que ce n'était pas possible et en même temps j'ai voulu leur donner le justificatif il me l'ont refuser et voulais quon leur envoie par recommandé et que le préavis ne commencer pas le 10 mais qu'à la date de réception de l'autre lettre

Qu'elle date est à garder car d'autre propriétaire me dit que la première lettre fait foi du commencement du preavi

Cordialement

1 réponse

Messages postés
35953
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2020
8 815
bonjour,

vote bailleur a raison : le justificatif du motif de préavis réduit à 1 mois invoqué DOIT être impérativement joint au courrier de congé, à défaut le préavis reste de 3 mois.

Vous devez donc envoyer une 2° notification de congé AVEC votre justificatif : votre préavis démarrera à réception de cette 2° notification pour se terminer - DE DATE à DATE - 1 mois après.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168
Pour un congé avec préavis réduit à 1 mois, le justificatif du motif doit IMPÉRATIVEMENT accompagner la notification du congé (sauf pour le motif de « zone tendue », lequel doit juste être mentionné, car d’ordre public) ; à défaut de justificatif joint, le préavis reste de 3 mois.

Loyer et charges sont dus jusqu’à la fin dudit préavis, sauf si - pour un départ anticipé - le bailleur reloue avant la fin dudit préavis.
Et dans ce dernier cas (relocation avant la fin du préavis du locataire sorti), celui-ci ne doit loyer et charges QUE jusqu’à la veille de l’entrée dans les lieux du nouveau locataire (= jusqu’à la veille de la remise des clés, qui n’est pas obligatoirement la date de signature), car il est illégal pour un bailleur d’encaisser 2 loyers simultanément pour le même logement.

Gardez copie de votre courrier (ainsi que les 2 récépissés si choix du R+AR).


cdt.
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 18 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2020

Pouvez t'il également refusé la remise en main propre ?
Messages postés
35953
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2020
8 815 >
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 18 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2020

Ah ça non ! Il devait l'accepter.... puisque c'est 1 des 3 façons légales de donner son congé.
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 18 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2020

Car il a lu le document et m'a dit non sa marche pas comme sa il faut l'envoyer par recommandé
Messages postés
35953
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2020
8 815 >
Messages postés
3
Date d'inscription
samedi 18 juillet 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
18 juillet 2020

Eh ben vous lui montrez le texte de loi et lui redemander de signer et de dater les 2 exemplaires de votre congé (1 pour lui et l'autre pour vous).
Dossier à la une