Litige contrat de travail et insulte

Signaler
-
Messages postés
33858
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2020
-
Bonjour,
Je travaillais pour un administrateur de bien pendant 1 an, j’ai subi des violences verbales devant témoins mais qui ne veulent pas témoigner de peur de représailles. J’ai même été arrêté 15 j par mon médecin car je ne supportais plus de venir travaillée, par la suite je ne suis plus retourné au travail ( abandon de piste) mon ex patron commence une procédure de licenciement qui n’a pas abouti, j’ai donc démissionnée 3 mois après pour mettre un terme à cette situation.
Je n’ai eu aucune réponse de sa part.
Je l’ai contacté par mail, téléphone , rien, jusque mois d’avril 2020 ou il m’informe que suite à une erreur interne j’ai été déclaré jus’ au mois de mars aux effectifs de la société.
J’ai contesté par mail les documents qu’il m’avait envoyé, car faux et calcul des congés payés faux. Il considère que je suis démissionnaire au mois de mars 2020 alors que ma démission a eu lieu en Novembre 2020 et aurait dû prendre effet en décembre 2020.Ma démission est elle recevable ? Ou doit il me licencier ?
Nous avons échangé par téléphone le jeudi 09 juillet 2020 ou il m’a insulté : je cite : “
Vous êtes une employée de merde et vous faites du travail de merde «  vous êtes lâche «  Je n’ai pas répondu .
Aujourd’hui je n’ai toujours pas les documents pour faire valoir mes droits au chômage, car dans un flou juridique.
J’ai saisi avant le confinement le conseil des prud’hommes en référé qui a classé mon dossier suite aux décrets du COVID 19. Quel sont les recours possible ?
Merci infiniment pour votre réponse.

1 réponse

Messages postés
33858
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
9 août 2020
6 792
En démission vous n avez droit à rien
Dossier à la une