Présence de coniophora endormi

Fabien - 3 juil. 2020 à 09:45
anemonedemer Messages postés 30247 Date d'inscription mardi 21 février 2017 Statut Membre Dernière intervention 2 janvier 2021 - 3 juil. 2020 à 09:52
Bonjour,

Je viens de signer un compromis pour une maison. Lors des diagnostique Gaz, Electricité et Amiante, une tache d'humidité sur une plinthe à attiré l’œil du diagnosticien. Les diagnostique humidité n'étant pas de son ressort, une entreprise experte dans ce domaine s'est donc déplacée.

Résultat de l’examen :

- Premièrement, le mur est sec. La tâche d'humidité était présente au moment où les actuels propriétaire sont arrivé dans la maison, et elle n'a pas bougé depuis (soit + de 2ans).
- Ensuite, il ne s'agit pas de Mérule, c'est déjà ça
- Enfin, il s'agit d'un Coniophore. Selon l'expert, il est endormis car il n'est plus abreuvé en humidité.

Selon l'expert, des travaux ont dû être réalisé afin de "boucher la fuite" et donc rendre le mur "étanche". Il nous précise aussi que le champignon endormis pourrait se réactiver si les problèmes d'humidités reviennent. Bien sur il suffit pas de quelques goûte sur 1h, ça prend plusieurs moi aux champignons de se réactiver.

Il nous explique donc qu'il est possible de traiter de le champignon, sur un rayon de 1m50 à 2m autour de la zone et que donc, il va faloir "gratter" les enduits, casser du placo, etc... Et ceux, dans plusieurs pièce puisque le problème est situé dans un couloir (tant qu'a faire). Il doit envoyer un devis pour le traitement, mais il précise que sont devis ne couvre pas la "reconstruction" (ce qui est logique). A la fin, il nous dit que si le traitement est fait, cela tuera le champignon (encore heureux...) mais que si par malheur, l'humidité revient, le traitement s'en retrouve "délavé" et ne fait donc plus effet (et donc un nouveau champi peut arriver).

Nous avons eu un autre artisan au téléphone (en l’occurrence un électricien, qui n'a donc rien à gagner dans cette affaire) qui nous a dit "En tant que professionnel du bâtiment, je suis obligé de vous conseiller de faire le traitement. On ne doit pas laisser une maison comme ça. Après, si j'étais en position d'acheteur, je laisserai comme ça et je surveillerai les problème d'humidité, et si nécessaire, je ferrait le traitement. mais honnêtement, y'a pas de raison que sa bouge. Sauf catastrophe extérieur."

Les frais de traitement + de reconstruction représentant un certain coût (ou un coût certain), cela fait tiquer le vendeur (ce que je comprends aisément). Et nous de notre coté, nous sommes partagé. D'un coté, nous aimerions que le traitement soit réalisé, mais d'un autre on se dit que peut être, cela ne servira à rien puisque les problèmes d'humidité ont été résolu, et que dans tous les cas traitement fait ou pas, un champignons pourrait revenir (soir le même qui se réactive, soit un ami à lui).


Qu'en pensez vous? Que pouvez-vous me conseiller ?

Merci d'avance de vos réponses

1 réponse

anemonedemer Messages postés 30247 Date d'inscription mardi 21 février 2017 Statut Membre Dernière intervention 2 janvier 2021 13 217
3 juil. 2020 à 09:52
Bonjour,
C'est une question technique et non juridique. Voyez avec des spécialistes.
0