Réunion du personnel : présence obligatoire ?

Résolu
Sofrak - 19 mars 2024 à 20:18
 Komar - 20 mars 2024 à 17:08

Bonjour,

Mon employeur, dans la fonction publique, nous avait convoqué pour une réunion du personnel. Cependant, je ne pouvais y assister à cause du travail à ce moment-là qui ne pouvait être déplacé.

J'ai donc été appelé par les RH pour justifier de mon absence, c'est-à-dire le fait que je travaillais, ce qui est assez saugrenue.

Ma première question est, est-ce que les réunions du personnel ont un caractère obligatoire ?

Ma deuxième question est, si oui, que peut faire l'employeur contre moi ? Sachant que comme dit plus haut, je ne pouvais m'absenter de mon poste.

Dans l'attente de vos retours.

4 réponses

dna.factory Messages postés 25072 Date d'inscription mercredi 18 avril 2007 Statut Modérateur Dernière intervention 21 juin 2024 12 567
Modifié le 20 mars 2024 à 09:48

Bonjour,

est-ce que les réunions du personnel ont un caractère obligatoire ?

Vous prenez le problème à l'envers.

Ce que votre employeur vous demande a un caractère obligatoire. Ce que l'employeur vous demande est votre travail.

Si l'employeur vous demande d'assister à une réunion et que vous choisissez de ne pas y aller pour faire autre chose, alors vous ne faites pas votre travail, et vous êtes en faute.

Alors bien sur, il y a la règle et le bon sens. Si d'un coté cette réunion obligatoire est pour annoncer le décès d'un collègue (à qui vous n'avez jamais parlé), et que le travail que vous faites permet de faire économiser/gagner 1 million d'euros, le choix 'normal' est rapide.
A l'opposé, si aller à cette réunion vous met en retard dans vos taches, et causera un reproche (voir sanctions) de votre responsable, encore une fois vous n'hésiterez pas longtemps dans vois choix;

Mais il n'en reste que ce n'est pas à vous de décider dans votre coin. Vous devez remonter le conflit de priorité à votre responsable, et obtenir un écrit de sa part de l'action à prendre.

que peut faire l'employeur contre moi ?

Il peut vous donner toute sanction, jusqu'à un licenciement. Certes si votre défense au prud'homme est que vous avez sauvé l'entreprise de la ruine, ça risque d'être dur pour l'employeur d'avoir gain de cause. Mais ça ne change pas le fait que théoriquement, il peut.


4

Bonjour,

Merci de votre retour.

La réunion du personnel avait pour but principal d'annoncer des avancées sociales pour les agents y travaillant. Est-ce qu'on peut considérer cela comme du "travail" ?

D'autre part, ma participation à la réunion allait effectivement me mettre en retard dans mes tâches et dans ma formation dont j'étais inscrit depuis quelques temps. 

Pour ma part, la réalisation du travail était plus importante que la venue à la réunion du personnel qui n'avait pas pour but de faire avancer notre travail mais comme indiqué précédemment, d'annoncer des avancées sociales.

0

Bonjour,

Comme précisé plus haut, ce n'est pas à vous de choisir ce qui est obligatoire ou non, important ou non. Le simple fait que votre présence soit obligatoire, peut importe le motif ou le sujet de la réunion, rend votre présence... obligatoire. 

Eventuellement, il aurait été judicieux de prévenir votre employeur du retard que vous avez dans votre travail et lui demander (et donc avoir son accord écrit) si vous pouviez zapper la réunion. 

3

Bonjour,

Je rejoins sur le fait qu'il aurait été préférable de prévenir l'employeur de ma non présence liée à mon travail, chose que je n'ai pas faite car je n'avais pas le sentiment de devoir avertir alors que j'effectue simplement mon travail.

Je prends note également que même une réunion du personnel, qu'elle soit importante ou non, rend ma présence obligatoire.

Je vous remercie pour vos retours.

0
BmV Messages postés 90820 Date d'inscription samedi 24 août 2002 Statut Modérateur Dernière intervention 25 juin 2024 18 189
20 mars 2024 à 12:49

" (...) rend ma présence obligatoire " à partir du moment où la hiérarchie a convoqué les salariés en bonne et due forme.
Que ce soit dans le public ou dans le privé : il y a le principe de subordination.

Quand, en tant que salarié, on est convoqué par sa hiérarchie, on est obligé de se rendre à ladite convocation.
Sauf dispense individuelle octroyée expressément par ladite hiérarchie.
Point.


Quand on vous convoquera individuellement pour vous annoncer un avancement, vous refuserez aussi d'y aller pour le fait que votre présence est tellement indispensable ailleurs ?

Mais vous faites bien sûr comme vous voulez ....


 

1

Bonjour,

Une nouvelle fois, j'ai bien entendu le fait du principe de subordination.

Je pense qu'il y a une différence entre être convoqué pour une réunion du personnel et une annonce sur un avancement. Dans les deux cas, je considère le travail comme une priorité (l'annonce d'un avancement peut se faire à n'importe quel autre moment) et que si je ne peux me rendre à l'une des réunions liée au travail, je ne pourrais me dégager.

Pour la réunion du personnel, et comme expliqué plus haut, j'avais une formation qui était programmée. Dois-je annuler ma formation attendue depuis des semaines pour une simple réunion du personnel ?

Vous prenez la défense de l'employeur, je le conçois, mais je pense aussi qu'il peut être compréhensif sur la non disponibilité d'un salarié pour de bonnes raisons.

0
dadout Messages postés 3048 Date d'inscription vendredi 25 février 2022 Statut Membre Dernière intervention 20 juin 2024 763
20 mars 2024 à 16:07

Bonjour,

Ici personne prend la défense de l'employeur, et en général c'est plutot le contraire.

Mais vous dites vous meme "Dois-je annuler ma formation" Non encore une fois, c'est pas a vous de décider. Il y a un conflis de priorité, vous enoncez le conflis et attendez la réponse.

Vous n'avez pas a décidez unilatéralement de ce qui est important ou non.

1

"Dois-je annuler ma formation attendue depuis des semaines pour une simple réunion du personnel ?" Pas forcément. Dans tous les cas, et comme déjà dit, vous devez faire part à votre employeur de ce fait, et lui seul pourra vous donner l'autorisation ou non de ne pas venir à la réunion

"Vous prenez la défense de l'employeur, je le conçois, mais je pense aussi qu'il peut être compréhensif sur la non disponibilité d'un salarié pour de bonnes raisons." Vous posez une question, nous y répondons. Navré que cela n'aille pas dans le sens que vous pensiez, mais c'est comme ça !

Si vous travaillez du lundi au vendredi et que demain vous décidez unilatéralement, sans demander à votre employeur, de venir travailler du mercredi au dimanche car "vous avez de bonne raisons" ou "je travail mieux car au moins les collègues et le public m'embêtent pas", vous comprenez que vous n'avez pas le droit ? Dans votre cas, c'est exactement pareil. 

2