Paiement des frais de notaire sur donation

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 21 juin 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
21 juin 2020
-
Messages postés
33708
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2020
-
Bonjour à toutes, et à tous,
Mon cas est le suivant: mes parents âgés ont décidés d'effectuer une Donation partage de leur vivant pour la maison qu'il possède, et ce, afin d'éviter des droits de succession élevé pour les 3 frères que nous sommes.

Cependant, un conflit est rapidement arrivé, en effet, les frais de Notaire pour monter le dossier de cette donation partage mes parents ne peuvent pas les payer, et ils se montent à plus de 7000E.

Pour ma part, je peux payer ma part, le cadet également, mais l'ainée refuse catégoriquement de payer et fait preuve d'une mauvaise foi évidente.

Afin de faire avancer les choses, j'ai décidé de payer en faisant un crédit la part de mon frère ainé récalcitrant.

Il est pour nous trois évident que lorsque mes chères parents ne seront plus là, aucun des frères n'aura les moyens de garder la maison et nous la vendront .

Cependant, lorsque la maison sera vendue et que nous seront tous les 3 chez le notaire pour prendre les chèque final, j'aimerais savoir si il est possible de récupérer cette part d'argent que j'ai avancé majoré d'intérêts dans le temps, et si oui, sur quel barème se baser??
D'avance merci.

1 réponse

Messages postés
33708
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2020
13 282
mes parents âgés ont décidés d'effectuer une Donation partage................... et ce, afin d'éviter des droits de succession
Au cas particulier, la donation-partage ne paraît pas utile pour éviter les droits de succession car :
1-elle sera soumise aux droits de donation si le cumul des abattements est d'un montant supérieur à la valeur du bien donné, étant ici rappelé que chaque enfant bénéficie d'un abattement de :
100000 € par parent x 2 parents = 200000 x 3 enfants = 600000 €.
2- en dehors des droits de donation il ne faut pas omettre les frais d'acte dont vous connaissez déjà le montant ;
3-la donation sera rapportée à la succession des parents si leur décès survient dans les 15 années suivant la donation.

Elle aurait été fiscalement intéressante si elle avait été consentie par des donateurs âgés au maximum de 70 ans si l'on prend en considération la durée moyenne de la vie en France de l'ordre de 85 ans.

Il est pour nous trois évident que lorsque mes chères parents ne seront plus là, aucun des frères n'aura les moyens de garder la maison et nous la vendront .
Il est donc urgent de ne rien faire, ce qui mettra un point final à ce débat en cours de savoir qui sera en mesure ou pas de payer les frais d'un acte de donation.

En abandonnant ce projet la discussion sera mort-née !
Dossier à la une