Vente d'un hangar agricole

Signaler
-
 New-Bel -
Bonjour, Copropriétaires d'un hangar pour matériels agricole. Suite au décès de notre père peut -on vendre ce hangar construit en même temps que la maison, construction de 1965.
Hangar louer depuis 1980 à un agriculteur.

Hangar construit avec permis de construire. j'ai lu qu'un agriculteur ne pouvait pas s'opposer à la vente Sur les terrains constructible Est-ce la même règle pour un hangar construit sur un terrain constructible, donc transformable en habitation. Quelle est le préavis?

L'agriculteur qui loue me dit qu'il peut garder la location jusqu'à se retraite vrai ou faux?

Merci
Cordialement

5 réponses

Messages postés
6105
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mai 2020
1 770
Bonjour,

Vous etes copropriétaires ou indivisionnaires ?.....
Indivisionnaire je pense Ma mère à l'usufruit et souhaite vendre le hangar pour payer ses mensualitées .de maison de retraite. Cordialement
Messages postés
6105
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mai 2020
1 770
la nue-propriété peut être vendue et l'usufruitier garder son usufruit..... ne serait-ce pas mieux ?....
??? possible

avez vous. contacter la chambre d’agriculture à ce sujet ?
Non, maman veux vendre
Bonjour
Avant de vendre cet hangar vous devez d’abord purger le droit du préempteur prioritaire ( c’est à dire Le preneur en place s’il exige). S’il exploite ledit bien depuis plus de 3 ans. Ensuite, ce dernier a 2 mois pour vous répondre

Et comme c’est un bien agricole, vous devez dans un second temps purger le droit de préemption de la SAFER en joignant la réponse explicite ou implicite du preneur. La SAFER a alors, 2 mois pour vous répondre et son silence pendant ce délai de 2 mois vaut renonciation

Attention pour toutes ces opérations vous devez vous faire aider par votre notaire

NB : S’il s’agit d’une licitation vous devez également Avoir L’ accord des autres indivisaires.
Par ailleurs, vous pouvez parfaitement reprendre votre bien mais en remplissant les conditions requises par la loi tel que : une reprise pour loger un membre de votre famille, un ascendant, un descendant ou parents, et alliés ...
Bien cordialement
Dossier à la une