Comment etre payé

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2020
-
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2020
-
Bonjour,
J'ai été licenciée au mois de décembre 2019 pour motif économique où j'occupais un poste d'assistante de direction pendant 28 ans dans une entreprise de BTP.
Etant en congé 10 jours au mois d'octobre 2019, le liquidateur judiciaire refuse de considérer cette période pour le calcul du solde de tout compte, étant donné que les congés payés sont réglés par un autre organisme que l'entreprise qui m'employait (CRCPBTP).
Pouvez-vous m'éclairer la-dessus s'il vous plait ?
Merci par avance de votre aide.
Cordialement.

4 réponses


bonjour,

les périodes de congés payés, fussent-ils indemnisés par la caisse du bâtiment ou des TP, sont pris en compte dans le calcul de l'ancienneté.
D'un autre côté, 10 jours sur 28 ans, cela représentera quelques centimes de différence. Envoyer un courrier recommandé de contestation vous coûtera plus cher que ce que cela vous rapportera.
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2020

Bonjour,
Je vous remercie pour votre réponse. Cependant, je pense pas avoir été imprécise dans ma formulation.
En fait je parle du salaire de référence.
A cours du mois d'octobre j'ai bénéficié de 10 jours de congés payés (rémunérés par la caisse de CCPBTP)
Pour ce calcul on tient compte de la période la plus avantageuse soit les 12 mois, soit les 3 derniers mois.
Dans ces deux calculs, le montant réglé par la caisse n'a pas été pris en compte.
J'estime être lésée car ce calcul est amputé de plus de 1600 €.
Puis-je contester ?
Je vous réitère mes remerciements.
Bien cordialement.
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2020

Bonjour,
J'ai été licenciée au mois de décembre 2019 pour motif économique où j'occupais un poste d'assistante de direction pendant 28 ans dans une entreprise de BTP.
Etant en congé 10 jours au mois d'octobre 2019, l'administrateur judiciaire refuse de considérer cette période pour le calcul de mes indemnités de licenciements, étant donné que les congés payés sont réglés par un autre organisme que l'entreprise qui m'employait (CRCPBTP).
Pouvez-vous m'éclairer la-dessus s'il vous plait ?
Merci par avance de votre aide.
Cordialement.

le calcul du salaire de référence s'effectue sur les 3 ou 12 derniers mois normalement travaillés. On ne tient donc pas compte des mois comportant des périodes d'arrêt maladie ou autres congés payés...le mois d'octobre doit donc être neutralisé.
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 mai 2020

Je vous remercie vivement pour votre éclairage.
Bien cordialement.
Dossier à la une