Rsa et préavis de départ [Résolu]

Signaler
-
Messages postés
34093
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2020
-
Bonjour,
Je suis au rsa et je dois déménager.
Lorsque j'ai emménagé, j'ai une personne qui c'est portée garante pour moi.
Sur le bail, il est demandé deux mois de préavis.
je n'ais pas encore parlé de mon déménagement au propriétaire, je me renseigne avant.
Maintenant que je veux partir, ais-je droit à un mois de préavis malgré que mon garant travaille toujours en CDI et à donc les moyens de payer, le propriétaire risque-t-il me refuser ma demande d'un mois et faire payer mon garant pour le second mois?
Merci d'avance pour vos réponses?

1 réponse

Messages postés
34093
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2020
8 147
bonjour,

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168
extrait :

<< Personne percevant le revenu de solidarité active (RSA) ou l'allocation adulte handicapé (AAH) :

Délai de préavis : 1 mois. Le locataire doit indiquer dans la lettre de congé qu'il est bénéficiaire du RSA ou de l'AAH et fournir un justificatif au moment de l'envoi du courrier.

Si le locataire ne le fait pas, le préavis de 3 mois s'applique. >>

Votre préavis est de 1 mois puisque vous êtes au RSA.
Pas besoin de "parler" à votre bailleur (c'est même déconseillé) : envoyez votre courrier de congé en R+AR en mentionnant simplement que vous êtes au RSA ET joignez impérativement le justificatif à ce courrier. Proposez également une date avec créneau horaire pour faire l'EDLS (État Des Lieux Sortant) et rendre l'intégralité des clés remises à votre entrée dans les lieux.

Votre préavis démarrera à la réception effective de la notification de votre congé pour se terminer - de date à date - 1 mois après.
Loyer et charges sont dus jusqu'à la fin dudit préavis (et si vous quittez le logement avant la fin du préavis tout en ayant fait l'EDLS et rendu les clés, ET SI le bailleur reloue avant la fin dudit préavis, vous n'auriez à payer loyer et charges que pour la durée réelle d'occupation).

cdt.
Dossier à la une