Il m'a renié... [Résolu]

Signaler
-
 janloran -
Bonjour, cela fait plus de 18 ans , en fevrier 2002 , mon fils né en 1977 a declaré : " ..tu n'es plus mon pere , je ne veux plus te voir ". Reponse faite à ma proposition suppliante d'invitation au restaurant à mes frais de ma future ex ( ce que j'ignorais alors ) , de lui-meme et de son concubin .
Il n'est jamais revenu sur ces propos depuis . Il est passé au ralenti devant mon nouveau domicile sans meme s'arreter en 2006 . J'en deduis que sa position reste inchangée .
Peut-il avoir l'outrecuidance de se manifester à mon déces ?
Quid de l'article 929 alinéa 2 du Code civil ? Vais-je etre contraint de faire les frais d'une sortie
d'indivision ?
Merci pour votre reponse .

3 réponses

Messages postés
34413
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
18 octobre 2020
14 099
Peut-il avoir l'outrecuidance de se manifester à mon déces ?
Dès la disparition de l'auteur de ses jours le descendant a automatiquement la saisine.
Sans l'avoir demandée l'hérédité leur revient.
Il n'a même pas la peine de se manifester.

Quid de l'article 929 alinéa 2 du Code civil ?
Il est en bonne place à la disposition de l'héritier réservataire mais pas à celle de l'ascendant.

Vais-je etre contraint de faire les frais d'une sortie d'indivision ?
Ne vous fatiguez pas.
Don QUICHOTTE est tombé de cheval en attaquant les moulins à vent.
Donc je paie 5000 euros pour sortir de l'indivision de la maison , la mettre au nom de ma nouvelle epouse , et je reste
protegé ( je crois ) par un droit d'habitation jusqu'à mon ultime depart dans la serenité retrouvée
Simple!!! Vous dépensez tout et vous lui laissez des nefles
Donc vendre la maison et finir sa vie en location
> janloran
bonjour
il faut savoir ce que vous voulez!!
> Perle
Comme dit precedement : sortir de l'indivision pour mettre la maison an nom de ma femme
moyennant 5000 euros d'acte notarié pour partir dans la dignité
Messages postés
20677
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 octobre 2020
13 805
Bonjour,

J'ai deux demi-frères, nés d'un précédent mariage de mon père.
Eux aussi ont "renié" leur père, ne sont plus jamais venus le voir.
Je ne les ai jamais connus.

Par contre, pour la succession de mon père, ils étaient bien représentés par leur notaire pour avoir leur pognon !
C'est la vie... :-)

Tant que nous garderons la mentalité archaique de la société corse du 18e siecle , la liberté legitime de disposer du travail de toute une vie sera interdite . A tel point que lorsqu'on la revendique on passe presque pour un criminel .
Dossier à la une