Dégâts des eaux (parties communes et privatives)

Signaler
-
Messages postés
63091
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mai 2020
-
Bonjour,

J'ai deux dégâts des eaux en cours depuis plusieurs mois.

1er Dégât des eaux:

La société de plomberie a découvert une fuite des parties communes. La réparation n'a pas été planifiée pour le moment (20 jours se sont écoulés depuis leur recherche de fuite).

La société a rédigé un rapport et l'a transmis au SYNDIC et au propriétaire.

Mon espace de vie est fortement affecté j'ai des cloques, des tâches de moisissures et des odeurs nauséabondes. J'habite dans un studio de 22m² et je suis locataire.

J'ai acheté des absorbeurs d'humidité et des sprays odorants sans succès..
L' alcool ménager n'a aucun effet sur le long terme avec les tâches de moisissures …

La VMC fonctionne bien et j'aère toute la journée.


Mes questions :

Dois je rédiger un courrier AR afin d'avertir le SYNDIC qu'il y a une fuite dans les parties communes même s'ils ont été alerté par la société de plomberie, le gardien et moi même par émail ?

Lorsque la fuite aura été réparée pouvez-vous me dire qui doit prendre en charge la remise en état du logement : Locataire ? le Syndic de copropriété ou le Propriétaire ?

Je vis que dans une seule pièce, comment savoir si les travaux à venir vont rendre mon logement inhabitable (poussière, bruit, coupure d'eau…) et quelles sont les options qui s'offrent à moi ?

Comment savoir si la fuite est récente ou ancienne ? Pour être honnête, l'entretien de l'immeuble laisse à désirer. Pourtant c'est une construction récente qui date de 2011.

2ème Dégât des eaux:

Des gonflements sont apparus sur une partie de mon plafond et de l'eau s'en écoule.
La société de plomberie est passée deux fois pour faire une recherche de fuite.

Lors du 2ème RDV ils ont fait une recherche destructive, car la fuite était située dans un coffrage. Ils ont eu l'autorisation du propriétaire de mon logement pour le faire.

Après 3h de recherche, ils m'ont dit que cette fuite serait potentiellement voire à 80% liée à une fuite chez un locataire à l'étage son logement est à côté de mon voisin du deuxième.

Je n'arrive pas à comprendre le lien entre nos deux logements puisqu'il n'est pas mon voisin direct… et le 80% ne me rassure pas plus que ça.

La fuite a donc été détectée mais ils ne peuvent pas la réparer sans accord du Propriétaire du logement. Le Syndic doit recueillir l'autorisation du propriétaire avant de faire intervenir les plombiers. Les délais risquent d'être long...

Je me retrouve avec un énorme trou dans le plafond, je ne sais pas si mon voisin a contacté son assurance habitation et au final je ne sais pas si sur le long terme cette fuite est liée à celle du locataire à l'étage.

Mes questions:

Si la fuite du voisin est réparée mais que le problème persiste chez moi, que faire ?

Qui prend en charge la réparation du coffrage qui a été cassé lors de la recherche de fuite destructive dans mon logement ?

Pour ces deux dégâts des eaux, je n'ai pas reçu les rapports effectués par la société de plomberie malgré mes relances. J'ai contacté la société de plomberie ils n'ont pas le droit de me l'envoyer, je dois m'adresser à mon Syndic qui ne me répond pas.

En vous remerciant par avance pour vos éclaircissements.

2 réponses

Messages postés
63091
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mai 2020
432
Bonjour,

Tu n'as pas d'assurance pour ton habitation ? Il serait urgent de voir avec elle ce qu'elle peut entreprendre comme démarches techniques et juridiques (s'il y a lieu...).
Bonjour,

Merci pour votre réponse, mon assurance habituation suit le dossier mais ne peuvent rien faire pour le moment tant que la réparation des parties communes n'a pas été faite.

Pour la fuite des parties privatives, le voisin doit faire les démarches auprès de son assureur et contacter son propriétaire.

C'est très compliqué.
Messages postés
63091
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 mai 2020
432
C'est toujours compliqué d'autant qu'il y a l'implication de plusieurs "responsables" mais c'est à l"assurance de la "victime" de suivre de près tous ces questionnements du premier message, d'y répondre et de donner les infos si on lui demande et de relancer les autres pour que ça avance... vite !
Dossier à la une