Fin congé parental début rsa

Signaler
-
 zico -
Bonjour,
Je suis bientôt en fin de droit pour mon congé parental, mon deuxième enfants vas avoir 3 ans en juillet je devrais donc faire une demande de rsa à ce moment là, je précise que j’ai divorcer du père de mes enfants c’est pour sa que j’ai eu 3 ans de congé parental au lieu de 2.
La question que je me pose c’est à partir de la fin de mon congé je vais faire la demande mais eux me demande de justifier de 3 mois sans revenu. Je vais devoir rester 3 mois sans aucun revenu ? Si oui que dois je faire c’est impossible je suis seule avec mes deux enfants il n’en me restera que les 120 euros d’allocation familiale et 375 euros de pension alimentaire. Sa couvre tout juste mes facture, je ne pourrais pas faire des course ou mettre de l’essence dans ma voiture est ce que c’est réellement ce qu’il vas se passer ?

2 réponses

Bonjour,

Ces derniers jours, vous avez un tas de sujets qui vous expliquent de manière plus ou moins juste le principe de la neutralisation.
Avec beaucoup d'efforts, quelques erreurs mais l'idée principale est assez bien respectée.

Pour le calcul du RSA, on retient deux choses.
La première est la composition du foyer. Selon cette dernière, une famille peut prétendre à ce que l'on appelle le minimum garanti.
Le RSA est alors de : minimum garanti - les revenus du foyer.

La seconde, ce sont donc les ressources dudit foyer.
Pour le calcul du droit, on prend en compte ce que l'on appelle les revenus du trimestre de référence.
Exemple simplifié : vous faites une demande de RSA le 2 mai, on calcule le montant de l'allocation en prenant en compte les revenus de février à avril (trimestre de référence).

Si vous avez une interruption de ressources et qu'elles ne sont pas remplacées, le calcul sera fait en prenant 0 euros à la place de ces revenus non remplacés.

Donc non, généralement, on ne reste pas 3 mois sans revenus (sauf éventuellement une situation de démission, mais c'est un autre problème).

Si vous voulez vérifier votre droit au RSA, faites une simulation.
A minima, le calcul se fera en comptant la pension alimentaire, des prestations familiales et un possible forfait logement à la place de l'allocation logement ou une absence de charges d'hébergement (propriétaire sans remboursement de prêt).

Cordialement,
Bonjour Non
Je suis obligé d'intervenir
j'allais dire pour une fois , mais ce n'est peut être pas juste , , vous avez bien expliqué dans un langage accessible a tout le monde, pas en langage CAF ou administratif ou législatif , en plus vous avez l'avantage d'avoir le savoir .
pas d’ambiguïté , C'est parfait (sourire évidement , ce n'est pas un jugement , juste une reconnaissance )
:))
Bonjour Zico,

Tout d'abord, heureux de vous lire. Cela me laisse penser que ce maudit virus ne vous a pas "abattu".

Vous le savez, mon job est justement de poser un cadre juridique aux décisions.
Et très franchement, il est quasi impossible de s'en affranchir dans de nombreuses situations.

Il m'est arrivé sur le site de commencer par une réponse "pour profane"... et de passer ensuite 5 ou 6 messages à devoir expliquer le fondement de celle-ci.

Après, le problème en voulant simplifier les choses, c'est que je vois toutes les semaines des dossiers de gens à qui "on" a dit des vérités qui ne correspondaient pas à la réalité d'une personne.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Bien amicalement.
Merci
Restez bien confinés vous et votre famille , c'est pas fini même après le 11 mai

J'ai 70 ans , coeur fatigué a cause des poumons , mal au dos pas d'anti inflammatoires , mais ça va bien , j'ai connu des moments difficile , mais là , c'est sérieux du jamais vu par notre génération .
Bonjour merci beaucoup de votre réponse ! Vous ne pouvez pas savoir l’angoisse que vous m’avez enlever ! Merci à vous je vais prendre directement rendez vous avec la CAF pour être sûr que tout se passe comme il faudra.
Merci à vous !
Dossier à la une