Loyer commercial

Signaler
-
 Mat_6196 -
Bonjour,
Je possède un local commercial, Mon locataire ne me pay pas les loyers depuis Fevrier 2020 en plus en ce moment de confinement elle a decider de ne plus payer. Est-ce qu'elle a le droit d'arrêter de payer les loyer a cause de confinement?
Merci par avance.

2 réponses

Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2020
96
Tel qu'indiqué dans la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 cela ne concerne que les loyers dus à compter du 12 Mars 2020.
lien : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041746313&categorieLien=id

Cela ne concerne pas les impayés antérieurs.

Elle reste donc redevable de son loyer de février et en l'absence de paiement vous êtes en droit d'entamer des démarches pour le paiement de cette dette locative pouvant aller jusqu'à la résiliation du bail et son expulsion.

Pour les autres mois (mars et avril), les loyers sont bien reportés mais il faut convenir d'un protocole d'accord pour l'échelonnement de ces loyers car ils restent dus.


Si votre situation s'avère compliquée de votre côté et si vous avez un crédit pour ce local auprès de votre banque, vous avez la possibilité de demander un report de 6mois des mensualités.
La banque n'a pas le droit de vous le refuser et vous pouvez saisir le médiateur bancaire si c'est le cas.
Bonjour
Merci pour votre réponse.
Mon locataire n'est pas intéressé de payer ni de discuter pour reporter les payments plus tard .J'aimerais juste savoir quand es que j'aurais le droit de commencer ma procédure judiciaires. J'ai lui et envoyer des messages pour des explications et lettre recommandé.
L'année dernière l'huissier l'a convoqué pour qu'elle me pay €1500 qu'elle me devait, et elle a accepter de payer en tranche, elle a payer que la première tranche de €300 il ya 11 mois il rest €1200 à régler que je ne voulais pas la presser plus les loyers depuis Février 2020.
Merci
Messages postés
11771
Date d'inscription
dimanche 19 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2020
5 296
Bonjour,

Article 4 de l'ordonnance n° 2020-316 du 25 mars 2020
Les personnes mentionnées à l'article 1er ne peuvent encourir de pénalités financières ou intérêts de retard, de dommages-intérêts, d'astreinte, d'exécution de clause résolutoire, de clause pénale ou de toute clause prévoyant une déchéance, ou d'activation des garanties ou cautions, en raison du défaut de paiement de loyers ou de charges locatives afférents à leurs locaux professionnels et commerciaux, nonobstant toute stipulation contractuelle et les dispositions des articles L. 622-14 et L. 641-12 du code de commerce.


CB
Dossier à la une