Résiliation Bail commercial ( location bureau)

Signaler
-
Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2020
-
Bonjour,
Je loue un bureau et fin mai cela fera 3 ans. Depuis quelques semaines je ne vois plus la propriétaire, j'en déduit qu'elle a du partir dans une maison secondaire ou bien à l'étranger a cause de cette crise du covid19.
Je veux résilier mon bail et je dois le faire avant fin mai sinon je suis partie pour 3 ans de plus. Légalement si j'envoie une lettre recommandée avec accusé de réception et si elle ne va pas la chercher je suis repartie pour 3 ans de bail. Que dois-je faire pour être sur de résilier mon bail ???
Merci beaucup pour votre aide

2 réponses

Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2020
96
Je crois bien que le préavis est de 6mois donc vous seriez déjà hors délai.

Sinon si la période est courte, il vaut mieux faire appel à un huissier.
L'avantage étant que même s'il n'y a personne à l'adresse du bailleur, la notification sera quand même valable contrairement au recommandé.
Normalement c'est 6 mois, mais en relisant mon contrat j'ai trouvé ce paragraphe dans mon bail:
<<<
L’une ou l’autre des parties peut demander la résiliation anticipée de ce contrat de bail par
l’envoi d’un préavis de résiliation par lettre recommandée, 3 mois avant la date effective de
résiliation du contrat de bail.
>>>

J'en déduit que je peux résilier 3 mois avant ? Ou bien la loi c'est la loi et cette clause est nulle ?

Je comprends pas pour le huissier, comment cela peut être valable si la personne n'est pas là ? Comment lui remets t'il ?

Merci
Messages postés
285
Date d'inscription
dimanche 2 février 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 juin 2020
96
Pour un bail commercial il est possible de déroger à la loi dans certaines clauses sans qu'elles soient pour autant considérées abusives.
C'est beaucoup plus flexible que les baux d'habitations.

De plus, une clause au bénéfice du locataire sera rarement considérée abusive, donc un préavis réduit me semble entrer dans cette catégorie.
Dossier à la une