Décès du Nu-propriétaire [Résolu]

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 27 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mars 2020
-
Messages postés
34333
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2020
-
Bonjour,
J'ai hérité par testament de la Nu-propriété de biens immobiliers au décès de mon père. Son épouse ma belle-mère en a l'usufruit. Au cas où je décèderai avant ma belle-mère, mon mari héritera t-il de la Nu-propriété ou faut-il que je fasse un testament?
Merci
Cdlt

2 réponses

Messages postés
34333
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2020
13 940
Au cas où je décéderai avant ma belle-mère, mon mari héritera t-il de la Nu-propriété ou faut-il que je fasse un testament?
Dans cette éventualité vos droits en nue-propriété seraient recueillis par vos héritiers.
La question de savoir si la totalité reviendrait à votre mari dépend de la configuration familiale.

Si vous ne laissez pas d'enfant ayant la qualité d'héritier "réservataire", par testament vous pouvez tout lui léguer en éliminant ainsi vos héritiers légaux, essentiellement les collatéraux privilégiés (frère et soeur).

Pour en être certaine, mettez-vous en rapport avec un notaire pour envisager la rédaction d'un testament adapté à vos souhaits.
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 27 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
27 mars 2020

Merci pour votre réponse. Ni mon mari ni moi n'avons de frère ni soeur.
Messages postés
34333
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2020
13 940
Ni mon mari ni moi n'avons de frère ni soeur.
Selon la législation actuelle, en l'absence de descendance le conjoint survivant recueille la succession.
Cependant, la loi change et nul ne peut prévoir ce qu'elle sera dans le futur.
Aussi, pour parer toute éventualité, par un testament instituer votre mari "légataire universel".
Et consultez un notaire.
(législation actuelle)
Quand le défunt ne laisse pas d'enfants et que son père et sa mère sont déjà décédés, la totalité du patrimoine va au conjoint survivant. A l'exception toutefois des biens mobiliers et immobiliers que le défunt avait reçus de ses parents par donation ou succession.
https://droit-finances.commentcamarche.com/contents/1030-succession-entre-epoux-les-droits-du-conjoint-survivant#en-l-absence-d-enfants
Dossier à la une