Que faire lorsque l'on a pas été informé du décès d'un parent ? [Résolu]

Messages postés
67
Date d'inscription
lundi 14 octobre 2013
Dernière intervention
20 janvier 2018
- - Dernière réponse : bretecher
Messages postés
1840
Date d'inscription
dimanche 21 mai 2017
Dernière intervention
14 décembre 2018
- 27 oct. 2018 à 15:23
Bonjour,
Brouillé avec une partie de sa famille, mon mari apprend la disparition de sa maman, 2 mois après le décès, en constatant que sa ligne téléphonique n'existe plus, puis fortuitement par un site d'avis mortuaires sur le net !
A défaut d'être informé par les proches, n'aurait il pas du être informé de manière officielle (mairie, notaire ?)
Que doit il faire maintenant ? Merci beaucoup pour vos conseils.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

0
Merci
Bonjour,

Personne n'a obligation d'informer personnellement les enfants d'un défunt. C'est en général aux parents de prendre soin de leurs enfants lorsqu'ils sont jeunes, et l'inverse ensuite.
Que doit-il faire maintenant ? mais à quel propos : porter des fleurs ? se réconcilier avec la famille ? payer ce que la famille doit aux pompes funèbres et à la maison de retraite ?

Cdlt
Je n'ai jugé personne et je vous fais remarquer qu'on ne sait toujours pas ce que vous voulez savoir en demandant "Que doit-il faire maintenant ?"
Il y a tellement de réponses possibles.
Puisqu'il semblerait que la seule qui vous cause soit "la succession" (après tout c'est bien dans cette rubrique et non dans "famille" que vous avez écrit), la seule chose à faire est d'en charger un notaire. Il peut aussi demander des actes de décès et les envoyer à toutes les banques pour bloquer les comptes. Et après il verra ce que le notaire lui dira. Et peut-être peut-il commencer à reprendre contact avec les frères et soeurs, des fois qu'ils aient besoin de son aide pour vider la maison ou nettoyer.
En tout état de cause s'il n'y a "que" 2 mois que sa mère est décédée et qu'il ne s'entend pas avec ses frères et soeurs, il risque d'y avoir des réticences et personne ne peut obliger personne à se déterminer dans les 4 premiers mois après le décès. Voyez : y'a même pas urgence.
maylin27
Messages postés
23715
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Bonjour,
sans vouloir en rajouter
seule la situation géographique les a éloigné ; la brouille était avec les frères et soeurs.
perso je ne reste pas deux mois sans téléphoner a mes parents .............
Vive le débat.. bien dommage je trouve. des fois il y a seulement des personnes maladroites qui n'ont pas envie de tout afficher effectivement sur le forum je ne prends pas la défense mais je pense qu'avant de juger la relation familiale surtout sur forum c'est bien de prendre du recul je pense enfin chacun sa vision des choses lol
maylin27
Messages postés
23715
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
hello neige, faire remonter un post vieux de 4 ans vous avez effectivement pris du "recul"....
Cdt
bretecher
Messages postés
1840
Date d'inscription
dimanche 21 mai 2017
Dernière intervention
14 décembre 2018
> maylin27
Messages postés
23715
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 décembre 2018
-
Très bien dit maylin
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Messages postés
10789
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Dernière intervention
14 décembre 2018
0
Merci
n'aurait il pas du être informé de manière officielle (mairie, notaire ?)

Il aurait surtout dû porter un peu plus d'intérêt à la situation de sa maman. Apprendre son décès fortuitement après 2 mois ce n'est pas terrible.

Ceci dit, il a vocation à hériter au même titre que les autres membre de la fratrie, et il lui appartient de se rapprocher du Notaire qui gère la succession, car il n'entre pas dans les attributions de ce dernier de lui "courir après".
Commenter la réponse de roudoudou22
Dossier à la une