Accident avec délit de fuite, conducteur identifié, quelle procédure ?

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 10 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mars 2020
-
 eugene -
Bonjour,

Hier, une conductrice à percuté le véhicule d'une amie, en stationnement, pendant qu'elle était au travail. La voiture responsable s'est retrouvé du côté gauche de la route, est montée sur le trottoir et a percuté violemment la voiture par l'avant. Alerté par le bruit, je suis sorti suffisamment vite sur mon balcon pour noter la plaque pendant que la conductrice était en train de prendre la fuite. J'ai ensuite contacté la police qui m'a envoyé une patrouille. A son arrivée, la patrouille a constaté les dégâts et m'a informé que la conductrice avait été interpellée quelques minutes plus tard (en cette période de confinement, difficile de passer au travers les mailles du filet, surtout quand on a laissé son pare choc et ses phares sur place). Elle a ensuite pris mes coordonnées en me disant que je serai rappelé le soir même. Depuis, plus de nouvelles.

Mon amie étant aide soignante, donc sur le pont 12h/jour en ce moment, je l'assiste pour lui faciliter un peu la tâche. En appelant le commissariat aujourd'hui, ils ne semblent pas être au courant de grand chose, et me disent seulement de remplir un constat et de noter le délit de fuite, puis de transmettre le tout à mon assurance...
Ne devrait elle pas aller porter plainte ? Ou au moins, comme cette personne a apparemment été interpelée, obtenir une preuve de tout ça, au cas où la personne en cause décide de nier les faits ?
Elle envisageait également de faire un recours direct à l'encontre de l'assurance de la personne mise en cause pour éviter d'aggraver son dossier auprès de son assurance. Est ce possible dans ce cas, vu que la personne responsable a été identifiée ? Ou faut il forcément qu'il y ait un constat amiable pour mettre en place cette procédure ?

Bref, je suis à la recherche de conseil sur la procédure à suivre, pour ne pas faire d'impairs.
Merci d'avance !

4 réponses

Messages postés
11599
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Non membre
Dernière intervention
7 avril 2020
2 878
Bonjour,

Votre amie doit effectivement faire un constat de son côté et l'envoyer à son assureur.
Dans le même temps elle doit porter plainte au commissariat pour les dégradations subies.

Le reste ce sera l'enquête de police qui le déterminera...

Cdt

Bonjour,
Vous avez très bien fait de noter le numéro et de prévenir la police. Pour la suite, l'assureur de votre amie lui dira ce qu'il convient de faire, c'est son métier...
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 10 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mars 2020

Bonjour,

Merci de votre réponse. Donc si j'ai bien compris, obligation de le déclarer à son assurance, impossible de passer par un recours direct envers l'assurance de la personne responsable, même si elle est identifiée ?

J'insiste sur ce point, désolé, mais il est vrai qu'il est particulièrement désagréable de se voir refuser un changement d'assurance, ou même résilier, à cause de l'indélicatesse d'un autre conducteur...

Pareil pour ce qui est de l'ensemble des dommages non matériel (impossibilité vu la situation actuelle de faire réparer la voiture, donc difficulté pour aller au travail, etc etc) est ce que vous avez une idée de la politique des assurances ? La situation sera t elle prise en compte ? où l'épidémie est le genre de chose exclue de la majorité des contrats d'assurance ?
Pourquoi voulez vous "vous arranger" avec l'adversaire qui est manifestement en tort à 100 % ? Pourquoi surtout ne pas contacter l'assureur ? Pourquoi craignez vous que l'assureur résilie le contrat ? A moins que vous ne nous disiez pas tout...
pierrelle
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 10 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mars 2020

Je ne cherche pas à m'arranger avec l'adversaire... Où avez vous vu ça ? Êtes vous familier avec le fonctionnement des assurances ? Si c'est le cas, vous devez savoir ce qu'est un recours direct... Il s'agit de saisir directement l'assureur de la personne en tort (en cas d'accident non responsable), plutôt que de demander à sa propre assurance de le faire.

Procédure tout a fait légale. L'avantage, c'est de pouvoir nommer son propre expert (intéressant en ce moment, vu que la majorité des experts ne travaillent pas pendant le confinement. Si le bureau avec lequel votre assurance travaille est fermé, vous pouvez attendre encore quelques semaines avant de pouvoir faire expertiser la voiture..) avec tous les avantages que cela implique, mais surtout de ne pas voir ce sinistre inscrit dans son dossier.

Encore une fois, si vous êtes familier avec le fonctionnement des assurances, vous devez savoir qu'on peut être résilié pour plusieurs accidents non responsables. (voir la convention IRSA si vous voulez comprendre pourquoi..) Pour ma part, on m'a refusé l'adhésion à une nouvelle assurance pour cette raison, d'autres personnes ont été radié. Depuis, je ne fais que du recours direct... Si après vous ne connaissez pas le fonctionnement des assurances, pourquoi venir commenter ici ? A part à sous entendre des accusations...

Ma question était simple, est ce qu'un recours direct est possible avec un délit de fuite, si la personne est identifié. Si vous ne savez pas abstenez vous.
> pierrelle
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 10 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mars 2020

Ok, faites comme il vous plaira...
Dossier à la une