Demission cdi pour cdi

Signaler
-
 rirififiloulou -
Bonjour,
Je suis dans le même cas mon emploi ce termine aujourd'hui et je devais démarrer demain.
L'entreprise que je devais intégrer me propose de signer mon embauche comme convenu et rompre la periode d'essai le lendemain est ce possible? Aurais je le droit au chom9?
Que dois je faire?

1 réponse


bonjour Chloë

cherchez bien dans les posts de ces deux derniers jours, nous avons répondu plusieurs fois à ces questions.

bon courage
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 17 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mars 2020

Aucun recours possible à ce jour car démission.
Aurons droit au chomage ceux qui auront une période d'essai rompu par l'employeur et si et seulement si jamais inscrit a pole emploi et 3 ans de travail continu(aucune interruption 2 jours max si changement d'entreprise sinon on reprends à 0)
Pour ma part il me manque un mois dans mon ancienne entreprise car j'ai eu une coupure de 8 jours entre les deux employeurs, à ce jour je suis donc sans aucun revenu .
J'ai pourtant toujours bossé ,je viens de démissionner pour un nouvel emploi afin d'évoluer et aujourd'hui je me retrouve avec rien.
Je vous souhaite à tous que vous puissiez trouver des solutions .Bon courage.
>
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 17 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mars 2020

l'entreprise est-elle en activité partielle ? auquel cas, l'employeur qui romprait la période d'essai sans que vous ayez mis un orteil dans l'entreprise se trouverait en difficulté si vous saisissez le tribunal.
par ailleurs, une rupture immédiate de la période d'essai peut être contestée au tribunal des prud'hommes : l'employeur ne peut fonder la rupture de la période d'essai que sur une appréciation objective des qualités professionnelles du salarié. Encore faut-il qu'il s'en laisse le temps matériel.
vous pouvez aussi lui couper l'herbe sous le pied en indiquant ce qu'il vous a dit dans un écrit, un mail par exemple, en lui demandant de revoir sa position compte tenu de votre situation. Cela permettra, en cas de contestation future, d'établir devant le juge que l'employeur avait décidé la rupture de la période d'essai avant même le début du contrat.
Dossier à la une