Rachat d'une entreprise et coup dur, que se passe-t-il ?

Signaler
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 16 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2020
-
manolo67
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 16 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2020
-
Bonjour,

J'envisage de racheter une entreprise exerçant une profession libérale.
L'achat concerne uniquement le fonds de commerce.

Afin de réaliser cet achat, je vais cumuler un prêt d'honneur et un prêt bancaire. (prêt personnel)
Dans le but de redonner un coup de boost à l'entreprise, je souhaite également faire un prêt bancaire (prêt au nom de la société) pour le rachat de matériel.

Ma question est la suivante :
Si l'entreprise évolue mal et qu'elle finisse par ne plus pouvoir payer les charges de personnel + URSSAF etc., :
- Que se passe-t-il avec le prêt au nom de la société qui ne sera pas complètement remboursé ?
- Que se passe-t-il avec mon prêt personnel (qui m'a été accordé pour le rachat de la société) ?

Dans l'attente de vous lire,
Cordialement

4 réponses

Messages postés
178
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2020
30
Bonjour,

Sans parler de la forme sociale choisie, c'est simple : vous rembourserez sur votre patrimoine perso le prêt d'honneur et le prêt bancaire avec caution perso.

Lorsque le bâteau prend l'eau, un ensemble de stratégies sont à mettre en place (bien qu'idéalement, on ait fait tout ça avant^^).

Cordialement,

Brice ROBIN
Messages postés
178
Date d'inscription
vendredi 12 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2020
30
Re,

1ère question : vous n'aurez pas de prêt d'honneur sans apport perso (ex : si vous achetez un fonds 200k, vous mettez 20k en perso et 10 ou 15 de prêt d'honneur pour que ça passe, le tout en fonction de la qualité du fonds acheté bien entendu). De même, sans tréso ou épargne de sécurité, vous prenez le risque d'être coincé rapidement dans le cadre du début d'activité.

2ème question : absolument :)

3ème question : ça ne sera pas effacé ; si la SELAS a contracté l'emprunt sans caution perso de votre part et que vous déposez le bilan de la SELAS, votre patrimoine n'est pas impacté par cet emprunt. De nombreuses personnes conseillées "préparent" leur dépôt de bilan 6 mois à l'avance pour éviter ce genre de problèmes (notez que les cotisations sociales du dirigeant, c'est su en perso en cas de dépôt de bilan ; donc, prudence).

Dernière remarque : est-ce possible de racheter un fonds libéral qui suscite autant d'inquiétude? xd
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 16 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2020

Bonsoir,

Merci pour votre réponse.

La forme juridique actuelle est SELAS, j'ai oublié de le précisé.

Si j'ai bien compris, pour faire un prêt pour racheter une société, il faut un apport. D'après ce que j'ai pu lire sur internet, le prêt d'honneur (qu'il faut impérativement combiner à un prêt bancaire) fait office d'apport, c'est à dire que l'apport personnel serait de 0. Est-ce vrai ? (discussion que j'aurai dans tous les cas avec ma banque)

Ensuite, si je vous ai bien compris, le prêt fait à titre personnel (pour le rachat de la société) est à rembourser par mes propres moyens (même si la boîte coule et que je serai sans emploi et sans revenu du coup) ?

Enfin, jamais deux sans trois, encore une petite précision :P :
Supposons que le prêt pour le rachat de la société ait été remboursé. Il ne reste plus que le prêt fait au nom de la société (rachat de matos etc.) Si la boîte coule, est-ce qu'il existe une certaine forme juridique qui protège mon patrimoine personnel ? C'est à dire pour que si dettes il y a, elles soit effacées ?

Merci pour vos éclaircissements !
Messages postés
16
Date d'inscription
mardi 16 août 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
12 février 2020

Re,

1.
Okay pour le fait qu'il faille obligatoirement un apport. Je pensais que ce n'était pas le cas suite à ce que j'avais pu lire/voir.
Dernière vidéo en date que j'ai regardé à ce sujet : https://www.youtube.com/watch?v=ei2U54maklA

Donc il faut apport pour le prêt de rachat. Et ensuite, encore apport pour le prêt au nom de la société pour le besoin en fond de roulement ?

2.
Et ben ... le risque est tout de même gros.. Cela dit, pas de gros billets sans risques ^^

3.a
Si j'ai bien compris, ce n'est pas "effacé" mais il est possible de faire en sorte de ne jamais avoir à payer les dettes de la société ?
3.b
Vous dites que cela se prépare à l'avance, pouvez-vous développer rapidement ? :)
3.b
Vous dites : "notez que les cotisations sociales du dirigeant, c'est su en perso en cas de dépôt de bilan ; donc, prudence". Là encore, pouvez-vous développer (encore + rapidement, je ne voudrais pas être embêtant haha)

4.
Tout est possible... lol
Certaines entreprises sont gérées par des personnes qui exercent depuis longtemps.. par conséquent beaucoup de choses peuvent être améliorées et optimisées, et certains nouveaux marchés décrochés.. Le tout est de savoir si on est capable de redresser la barque ! :P
Dossier à la une