Obligation alimentaire envers ascendant et beaux parents

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 13 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2020
- - Dernière réponse : gt.55
Messages postés
10879
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 janvier 2020
- 13 janv. 2020 à 11:45
Bonjour, voila nous sommes maries depuis deux ans sous contrat de mariage mon mari a 51 ans, cela fait trente ans sans nouvelles de ses parents malgres la naissance de notre fils.nous avons une maison a crédit jusqu en 2030 crédit de voiture ect or ces jours ma belle mère s est manifestée au tel pour demander de l argent car mon beau père s est fait opéré et elle bientôt également ils veulent autrement demander laide de la mairie pour payer la facture de la clinique , ils ont une retraite chacuns ayant travaille certainement une mutuelle car toujours bien soignes , ils sont propriétaire dune maison en Croatie ,ils se sont vantes récemment quils avaient acheté deux caveaux en marbre de toute beauté la bas , çà laisse perplexe a leur ennuis financiers , bref je voulai poser une question peuvent ils se retourner que vers mon mari quils n ont jamais aide ni aime ils ont trois enfants dont lui..j ai un pel de cote déjà je lavai avant mon mariage il y a deux ans peut il rentre en ligne bien que je sois que leur bru j ai a mon nom un petit appartement en Sicile qui me vient de l héritage de mon père nous sommes bien ennuyés .bonne journée et merci de votre réponse
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
10879
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 janvier 2020
2471
0
Merci
Bonjour,

S'ils sont solvables, ils ne peuvent obliger personne à leur venir en aide financièrement...
Dormez tranquille !

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2009
La première condition c'est qu'ils doivent être dans le besoin et le prouver...

Cdt
J’ai décidé d’être heureux, parce que c’est bon pour la santé (Voltaire)
Commenter la réponse de gt.55
Dossier à la une