Pension d’invali

Signaler
-
 nenuphar -
Bonjour,
J’ai été licencié pour inaptitude à mon poste suite à un accident de travail en 2015. J’ai été payé par la MSA de 2015 à 2017 avant d’être licencié puis diriger à Pôle emploi qui n’a pas pu me reclasser suite à mon handicap. Mes droits Pôle emploi sont terminées depuis juin 2019 je suis au RSA avec une petite rente AT. Est-ce que j’aurais du faire une demande pour une pension d’invalidité car elle époque j’étais couvert par mon employeur ?

3 réponses

Bonjour.

Réponse partielle
Plutôt que d'attendre que Pôle Emploi vous propose un travail,
mieux vaudrait réfléchir vous-même à un travail compatible avec votre handicap et débouchant sur l'emploi.
En cas de besoin d'une formation, Pôle Emploi est là pour le financement.

Cdt
Merci pour votre réponse, j’ai déjà fait des formations chez Pôle emploi pour une reconversion professionnelle mais physiquement ça ne suit pas. Mais on m’a dit que je peux prétendre à une pension d’invalidité car a époque j’étais avec la complémentaire obligatoire de mon employeur et suite à cette accident de travail.je me suis cassé la figure socialement et j’ai du mal à remonter. Cordialement
Bonjour,

Est-ce que j’aurais du faire une demande pour une pension d’invalidité car elle époque j’étais couvert par mon employeur ?

En accident de travail, il n' y a pas d'attribution de pension d'invalidité mais d'une rente. La pension d'invalidité est versée par l'organisme de sécurité sociale suite à une maladie ou accident d'origine non professionnelle.

Je suppose que vous vouliez parler d'un complément prévoyance collective à votre rente versée par votre organisme de sécurité sociale ? Quand avez vous eu la notification pour votre rente ? et à l'époque l'aviez vous adressé à votre organisme de prévoyance ?

A vous lire,

Cdt
Bonjour merci pour votre réponse, j’ai eu la notification pour la rente en 2017. Mais non a l’époque je n’ai pas contacté la prévoyance, pensez-vous qu’elle prendra en charge un complément ? Cdlt
Bonjour,

Sauf erreur j'ai bien peur que le délai de prescription soit dépassé. (2 ans ?) Ensuite çà dépendait des conditions et garanties prévues au contrat. (pour un complément prévoyance à une rente d'accident de travail c'est souvent à partir d'un taux d' ipp de 33% que la prévoyance peut sous conditions et garanties prévues intervenir)
Voir avec l'organisme de prévoyance.

Bon après midi
Dossier à la une