Impayé chez Cetelem

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 24 décembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2019
- - Dernière réponse : Thibault6869
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 24 décembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2019
- 24 déc. 2019 à 15:58
Bonjour,

L annee derniere j ai acheté des meubles aupres des magasins but d un montant de 4500€. Payable en 5x sans frais via la société Cetelem.

J ai eu des problèmes financier sur la fin. Il me reste a payer une mensualité de 920€ que je devais payer depuis le mois d Aout.

Aujourd'hui cetelem me demande 1500€ pour des frais qui s elevent a 60 ou 80e par prelevement rejeté donc tous les mois. Il me semble que le montant d indemnité de retard est de 8% mais c est plafonné ou bien? Il ne peuvent qd mm pas me rajouter 60e par mois...

Est ce bien legal?
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
485
Date d'inscription
mercredi 7 novembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2019
83
1
Merci
bjr

Sur votre contrat , il doit être noté les frais en cas de défaillance .

Ils ne peuvent pas rajouter... si vous n' aviez pas de soucis de trésorerie , vous ne seriez pas intéressant pour eux .

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22956 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Thibault6869
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 24 décembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
24 décembre 2019
-
J ai perdu le contrat initial. J ai appelé cetelem aujourd'hui pour qu ils m envoient un duplicata. J ai galerer pour qu ils acceptent...

Et elle m a confirmé que c est bien legal au telephone. Elle me dit "oui monsieur c est plafonné a 8% par mois" (d un air autain). Ce a quoi je lui réponds qu il vous me mettre dans la cave en agissant ainsi. Elle me retorque que c est pas son problème en gros...

Je trouve ca abuser 8% par mois sur l impayés...
Commenter la réponse de peuplecameleon
Dossier à la une