Il ne veut pas se rendre à sa CRPC

Signaler
-
 Chihiroo -
Bonjour,

Il y a quelques semaines j'ai déposé une plainte contre mon ex concubin. Celui ci a reconnu les faits, il est donc poursuivi pour violences aggravées et est convoqué en CRPC dans quelques mois.
Je me fais du souci pour lui, car déjà au départ il voulait y aller mais sans avocat, je lui ai dit qu'il était obligé. Il part du principe qu'il n'a pas les moyens d'en payer un, et maintenant il dit qu'il ne se présentera pas. Sachant qu'il est déjà pré convoqué en COPJ quelques temps après en cas d'échec de la CRPC, et qu'il a déjà un casier, que risque t'il ?
Vous allez me dire que ce n'est pas à moi de m'en inquiéter et qu'il n'a qu'à assumer ses conneries, mais bon voilà, je ne pensais pas que ça irait aussi loin et je n'ai pas envie de foutre sa vie en l'air...
Merci d'avance

1 réponse

Messages postés
22449
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 août 2021
16 050
Bonjour,

"je ne pensais pas que ça irait aussi loin et je n'ai pas envie de foutre sa vie en l'air..."
Et s'il vous tue la prochaine fois, votre vie à vous sera foutue pour de bon.

Lisez cet article sur les violences conjugales :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F12544
dans la partie "Sanctions pénales", vous trouverez les peines maximum applicables dans les différents cas.


Merci pour la réponse mais je ne vois pas trop le rapport avec ma question. Et il n'y aura pas de prochaine fois, on n'est plus ensemble, on ne vit plus ensemble et il a peur.
Messages postés
22449
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 août 2021
16 050
La deuxième partie de ma réponse reste valable : le lien renvoie à un article qui concerne aussi les couples qui se sont déjà séparés.
Bon courage à vous.
Messages postés
7503
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 août 2021
5 252
et il a peur.
Si vous n'aviez rien fait, il n'aurait pas ressenti cette peur mais de l'impunité et aurait donc continué. C'est à ça que sert la justice, à faire prendre conscience, à sanctionner et à dissuader de recommencer.
Pour votre question le lien donné vous apportera des éléments de réponses, après l'application qu'en fera le juge dans sa décision dépendra également de son casier judiciaire.
Oui merci Energizor, en ce qui me concerne c'est :
Des violences conjugales ayant entraîné une incapacité totale de travail (ITT) inférieure ou égale à 8 jours ou n'ayant pas entraîné d'ITT sont punies au maximum :

de 3 ans de prison,
et 45 000 € d'amende.

Je ne sais pas si on peut parler de violences habituelles sachant que ça s'est déroulé sur une certaine période et plusieurs fois...

Mais s'il fait le con et qu'il ne va pas à sa convocation, il se passe quoi ? Ça se transforme en procès ? Je serai obligée d'y aller ? Je n'ai pas envie d'aller étaler ma vie privée dans un tribunal, c'est pour ça aussi que ça m'inquiète, au moins la CRPC c'est rapide, on lui propose une peine, il l'accepte parcequ'à la limite c'est ce qui peut lui arriver de "mieux" et c'est fini...