Signalement abusif ASE [Résolu]

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 28 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2019
-
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 14 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
14 janvier 2020
-
Bonjour.
J'ai quatres petits frères mineurs de 3, 6, 14 et 8 ans, et je vis paisiblement avec mes deux parents. Je suis en fac de droit dans une grande université et jusqu'à la tout allait bien.
Il y a quelques mois j'ai pris rendez vous chez un personel du corps médical, et ce médecin à commencé à me poser des questions sur ma famille, sur ma vie. Après plusieurs questions je crois qu'il a mal compris quelque chose mais en tout cas il a été persuadé que moi et mes frères étaient en danger dans mon foyer, alors que tout va pour le mieux, j'ai eu mon bac l'année dernière avec une note de 18.5, et mes parents on toujours été à mes côtés, me soutiennent tous les jours.

Aujourd'hui j'ai reçu une lettre de L'ASE signalant que j'ai un rendez vous chez eux dans deux semaines sous prétexte que mes frères sont en danger. Je les appelle et ils me disent que c'est moi même qui ai fait le signalement pour signaler le fait que mes frères ne soient pas en sécurité chez moi.
Je n'ai rien dit à mes parents, je n'ai pas envie de les mettre en danger, ni de leur faire peur, ils ne méritent pas ça, comment puis-je sortir de cette situation s'il vous plaît ? Je suis maintenant très stressé et je me sens mal.
Bonne journée '

2 réponses

Messages postés
13068
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
7 août 2020
3 464
Bonsoir,

Allez à votre rendez-vous, et rétablissez la vérité lors de l'entretien...

Cdt
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 28 novembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2019

Merci beaucoup de votre réponse. En effet c'est ce que je ferais.
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 14 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
14 janvier 2020

Comment cest passé votre entretiens ?
Dossier à la une