Décès d’un héritier

- - Dernière réponse : Gayomi
Messages postés
7215
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2019
- 10 nov. 2019 à 12:55
Bonjour,
Mon père est décédé et nous sommes 5 héritiers (les 5 enfants).
Nous sommes en train de vendre la maison de notre père mais entre temps une de mes sœur est décédé.
Je voulais savoir comment cela allait se passer maintenant.
Je suppose que ce sont ses enfants( 2 enfants) à elle qui auront sa part mais doivent-ils signé lors de la vente de la maison.

Merci d’avance de votre réponse et bonne journée
Afficher la suite 

2 réponses

Messages postés
246
Date d'inscription
lundi 1 juin 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2019
45
0
Merci
Bonjour,

en effet c'est les enfants de votre soeur auront la part de leur mère .

problème s'il sont mineur ils ne peuvent pas signer , il faut un tuteur
Ils sont majeurs donc pas besoin de tuteur. Par contre peuvent ils refusaient de vendre la maison
Bonjour.

La signature des deux neveux (ou procuration donnée à tierce personne) est impérative pour finaliser la vente de ce bien immobilier.
A défaut d'entente de tous les héritiers, il faudra entreprendre une démarche judiciaire.
Merci à tous pour vos réponses.
Bonne journée
Commenter la réponse de christian67430
Messages postés
7215
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
10 novembre 2019
2415
0
Merci
. Je voulais savoir comment cela allait se passer maintenant.
Vos neveux ont recueilli les droits de leur mère dans le bien dès l'instant du décès. Il leur appartient de confier la succession de votre sœur à un notaire, notamment afin de mettre à jour le titre de propriété. Vous n'êtes plus en indivision avec votre sœur mais avec ses enfants.

Je suppose que ce sont ses enfants( 2 enfants) à elle qui auront sa part mais doivent-ils signé lors de la vente de la maison.
Oui aux deux questions.

Par contre peuvent ils refusaient de vendre la maison

Oui, ils peuvent refuser la mise en vente ou acquérir le bien. Et en cas de désaccord persistant, vous devrez mettre en œuvre une procédure judiciaire pour forcer la vente.
Commenter la réponse de Gayomi
Dossier à la une