Renoncer aux droits

- - Dernière réponse :  Ulpien1 - 6 nov. 2019 à 16:43
Bonjour,

mes 2 parents sont encore vivants. Je suis fille unique. Je ne souhaite rien recevoir d'eux à leur mort et veut renoncer à mes droits entiers envers eux.
Comment puis je faire? Mes parents sont ils obligés d'être présents à l'écriture de ma lettre de renoncement? Si je renonce à tout (ils possèdent maison...) mais qu'une fois âgé, ils n'ont pas assez d'argents pour payer la maison de retraite, est ce que je serai obligé de payer moi sachant que je me suis retiré de tout niveau argent les concernant?

Merci d'avance de votre réponse.
Cordialement
Afficher la suite 

4 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour,

Pas possible. Il n'y a pas d'héritage tant qu'ils ne sont pas morts, donc impossible de refuser avant la mort. Vous n'êtes d'ailleurs pas assuré d'avoir à refuser quoi que ce soit, il ne restera peut être plus rien à leur mort.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25581 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Komar
Messages postés
4069
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
1104
1
Merci
Bonjour
Pour compléter le tableau, oui vous devrez honorer votre obligation alimentaire en cas de besoin, même si vous renoncez à leur succession plus tard.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25581 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de GKLONE
0
Merci
Ils pensent que je suis intéressée... et personnellement je ne veux rien d'eux. Ils ne me croient pas et veulent que l'on passe devant notaire pour que je renonce officiellement. Je suis donc obligée d'attendre... j'aurai préféré me décharger de ce soucis au plus tôt. Merci pour vos réponses.
Commenter la réponse de aurelie
0
Merci
Bonjour
Ce que vous voudriez faire se dénomme pacte sur succession future. Or il est prohibé par la loi , sauf le cas de la renonciation anticipée à l'action en réduction, qui elle est autorisée parce que ce n'est pas un droit successoral.
Commenter la réponse de Ulpien1
Dossier à la une