Erreur lors de la pose de la clôture : problème par rapport au bornage

Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 27 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
- - Dernière réponse : BmV
Messages postés
74952
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 octobre 2019
- 27 sept. 2019 à 20:15
Bonjour,
Nous avons acheté une maison en juillet 2018 et aujourd’hui notre voisin nous informe qu’il y a eu une erreur lors la pose de la cloture et que nous lui devons 14m2 de terrain.
L’extrait de cadastre indique qu’il a raison or lors de l’acquisition ni l’ancienne propriétaire, ni l’agent immobilier ni le le notaire ne nous ont avertis de cette erreur.
La clôture a été installée avant septembre 1999 semble-t-il.
Devons-nous lui restituer les 14m2.
Merci par avance.
Amelie C.
Afficher la suite 

6 réponses

Messages postés
74952
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 octobre 2019
7595
0
Merci
" L’extrait de cadastre indique qu’il a raison " : non fiable
Il faut vérifier cela sur le PV d'arpentage qui vous a été remis lors de l'achat ou à défaut le demander au SPF.

N'existe-t-il plus de bornes de géomètre encore visibles qui pourrait étayer ou infirmer les dires de ce voisin ?

Pour la décision finale, et après vérification réelle des affirmations de cette personne, ce cera à vous de soupeser le pour et le contre, par rapport à votre réel besoin de ces 14 m², leur valeur immobilière face aux frais de bornage et de notaire induits par le changement de propriétaire de ces m² et par rapport à la variante du coût d'un replacement de la clôture au bon endroit, ce qui annulerait aussi les exigences du voisin ....


--
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
317
Date d'inscription
jeudi 28 janvier 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
10 octobre 2019
26
0
Merci
bonjour
pourquoi a t il attendu 20 ans pour reclamer "son bien"
cordialement
stcorneille
BmV
Messages postés
74952
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 octobre 2019
7595 -
!

Bonne question complémentaire, ça, en effet ! ;-)
Commenter la réponse de stcorneille
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 27 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
0
Merci
Bonsoir,
Il souhaite récupérer ce petit espace « triangulaire » pour faire une place de parking supplémentaire qu’il louerait. Il en possède déjà 4 dont 2 seulement louées.
Il affirme avoir informé l’ancienne propriétaire et que rien n’a jamais été fait.
Il nous est égal de lui rendre les 14m2 en question, seulement depuis que nous lui avons demandé de prendre en charge les frais de changement de clôture (elle est franchement en très mauvais état / risque d’intrusion évident) et qu’il a donné son accord (verbal), il ne se passe plus rien. Cela fait presque 3 mois.
Quel recours avons-nous d’après vous pour que les choses bougent (et sans frais puisque nous ignorions tout de cette situation).
Merci
Amelie
Commenter la réponse de AmelieCapron
Messages postés
74952
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 octobre 2019
7595
0
Merci
Si la clôture est bien chez lui et à lui, vous ne pouvez pas l'obliger à la changer ; vous pouvez tout au plus en poser une de votre côté des bornes.

Mais cela étant, pour le moment l'emplacement de la vraie limite de propriété ne semble pas définie juridiquement, vous êtes donc dans le flou quant à tout ce qui concerne et les 14 m² et la clôture.

Il est impératif avant tout autre chose de s'assurer de la réalité de cette limite soit en retrouvant les bornes soit en faisant borner, surtout en l'absence d'un PV d'arpentage réel.

--
Commenter la réponse de BmV
0
Merci
Que dit les anciens propriétaires ?

Si les propriétaires vendeur était au courant, 'est un vice caché
AmelieCapron
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 27 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
-
Ils étaient parfaitement au courant... et evidemment ne répondent pas à nos messages.
Nous sommes propriétaires depuis le 31 juillet 2018. N’est-il pas trop tard pour dénoncer un vice caché?
BmV
Messages postés
74952
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 octobre 2019
7595 > AmelieCapron
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 27 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
-
Non.
Mais encore faudra-t-il prouver devant un tribunal qu'ils étaient au courant ...
AmelieCapron
Messages postés
4
Date d'inscription
vendredi 27 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
27 septembre 2019
> BmV
Messages postés
74952
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 octobre 2019
-
Je vais prendre rdv avec le notaire la semaine prochaine. Merci pour toutes vos réponses.
Commenter la réponse de dd
Messages postés
74952
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 octobre 2019
7595
0
Merci
Encore une fois, la base de la situation reste encore et toujours le flou apparemment total quant à la limite de propriété réelle.

Voyez le notaire, mais je pense que d'une façon ou d'une autre il faudra en passer par la définition de la limite qui ne pourra se faire qu'avec la localisation de bornes ou par un nouvel arpentage. Une clôture (mal ?) posée ne fait pas office de limite de propriété foncière.

S'il s'avère que la clôture est mal posée et que vous ne lui devez pas ces 14 m², vous pourrez exiger du voisin qu'il déplace sa clôture sur la vraie limite.

S'il s'avère qu'il a raison, vous pourrez imaginer de négocier la rétrocession de ces m² après la pose d'une clôture neuve....

--
Commenter la réponse de BmV
Dossier à la une