Que faire vis a vis de son employeur

Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 octobre 2019
-
bonjour
le 14.09.2019 le medecin conseil de la cpam m' a prevenu que je serais en invalidite 2 a partir du 1.11.2019.
j -ai prevenu mon employeur et la prevoyance.
pour l'instant aucune réponse.
j ai vu mon psy qui me signifie que je ne peux travailler le 1.11.2019 et de prevenir mon employeur pour organise les rendez vous avec la medecine du travail.
que se passera t il si on me declare inapte?
MERCI
Afficher la suite 

5 réponses

Meilleure réponse
2
Merci
Bonjour,

Vous pouvez contacter vous même le service de médecine du travail, sans prévenir votre employeur, pour organiser une visite de pré-reprise ; cette visite est faite pendant votre arrêt de travail et ne donne pas lieu à un avis d'aptitude ou d'inaptitude dans ces conditions.
Ainsi le médecin du travail pourra faire un point sur votre situation.

Tant que vous êtes en arrêt de maladie, la visite de reprise ne peut avoir lieu.

A compter du 1/11/2019 soit votre médecin prescripteur juge que votre état de santé justifie une prolongation (non indemnisée par la cpam) et vous adressez celle ci à votre employeur. Vous restez aux effectifs de l'entreprise.

Ou à compter du 1/11/2019 vous ne justifiez plus d'arrêt de maladie et vous avez prévenu votre employeur de votre mise en invalidité catégorie 2 à compter du 1/11/2019 ; il devra organiser une visite de reprise.
Si le médecin du travail vous déclare inapte suite à cette visite, je vous invite à consulter ce lien (faire un copier coller dans votre barre de tâches) :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F726

Bien cordialement

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25655 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de nenuphar
1
Merci
bonjour
merci pour votre reponse
j'ai recu ce matin un courrier de la cpam qui me dit que mes indemnites journalières s'arreteront le 31.10.2019. et qu'ils mettent en place une pension
invalidite (sans preciser la 2).
j'ai transmis ce document à mon employeur.
a-t-il compris que je suis en categorie 2
ou dois lui dire par ecrit
merci
nenuphar 24 sept. 2019 à 14:01
Vous allez recevoir une notification d'attribution de pension d'invalidité (la catégorie sera indiquée) de la part de la Cpam. A ce moment là, vous pourrez transmettre une copie à votre employeur pour qu'il puisse mettre en œuvre ses obligations vis à vis de la prévoyance.
-------------------------
Bonsoir

Avez vous consulté votre messagerie Ameli pour voir si la Cpam ne vous a pas envoyé la notification par ce biais ?
Sinon vous pouvez les contacter mais la notification ne devrait pas tarder à arriver ...
La notification avec le niveau est indispensable pour la prévoyance.

Cdt
Commenter la réponse de m_4384
1
Merci
Vous allez recevoir une notification d'attribution de pension d'invalidité (la catégorie sera indiquée) de la part de la Cpam. A ce moment là, vous pourrez transmettre une copie à votre employeur pour qu'il puisse mettre en œuvre ses obligations vis à vis de la prévoyance.
merci
si j'ai bien compris des que j'aurais le courrier de la cpam , je la transmets à mon employeur, et je lui indique que je ne preprendrais pas le travail. donc la visite aura lieu apres le 1novembre debut de mon invalidite
est-ce bien cela?
- soit votre médecin prescripteur juge que votre état de santé justifie une prolongation (non indemnisée par la cpam) et vous adressez celle ci à votre employeur. Vous restez aux effectifs de l'entreprise ; votre contrat est toujours suspendu.
- soit vous n'avez plus d'arrêt, votre employeur ayant connaissance de votre mise en invalidité catégorie 2, peu importe que vous manifestiez ou non votre volonté de reprendre votre travail, doit organiser la visite de reprise (d'où l 'importance de la copie de la notification ; importance également pour que votre employeur puisse mettre en œuvre la prévoyance).
Le médecin du travail lors de cette visite décidera de votre inaptitude ou non. Cette visite met fin à la suspension de votre contrat.
Commenter la réponse de nenuphar
1
Merci
Reprise du travail
m_4384 - 3 oct. 2019 à 10:46
Bonjour,
merci pour votre aide.
j'ai eu mon employeur au téléphone qui confirme tout vos écrits, mais qui apporte un bémol important à ces yeux. je serais en invalidite 2 au 1.11.2019.
des reception de l'avis d'invalidité de la cpam ,et,il organisera une visite médicale de reprise a partir du 1.11.2019. si je ne suis pas present à cette date, ou si je presente un arret médical, il repousse aussitot la visite. il m'a bien indiqué que si je ne viens pas travail ,il me licenciera.pour mon employeur il faudra que je sois présent à partir du 1.11.2019.
a-til raison?
MERCI
il m'a bien indiqué que si je ne viens pas travail ,il me licenciera

- Si vous avez une prolongation d'arrêt de travail, votre contrat reste suspendu et vous restez aux effectifs de l'entreprise.Vous pouvez appeler l'inspection du travail pour avoir confirmation. Vous êtes en arrêt depuis quand et quelle est votre convention collective ?
- Si vous n'avez plus d'arrêt de travail, que votre employeur organise une visite de reprise, il vous faut impérativement vous rendre à cette de visite de reprise sinon en effet vous commettriez une faute.
Seule la visite de reprise met fin à la suspension du contrat ; un salarié qui ne se présente pas à son travail entre la fin de son arrêt (arrêt + 30 jours) et sa visite de reprise à la médecine du travail n'est pas fautif.

Cour de cassation :
"ALORS, D'UNE PART, QU'à l'issue d'un arrêt de travail pour maladie d'au moins trente jours, le contrat de travail demeure suspendu jusqu'à ce que la visite de reprise ait eu lieu ; que l'employeur ne peut, dès lors, reprocher au salarié, de n'avoir pas repris le travail avant que cette visite de reprise n'ait eu lieu ..."
https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000034091617&fastReqId=163808249&fastPos=1

Si le médecin du travail vous déclare inapte suite à cette visite, je vous invite à nouveau à consulter ce lien (faire un copier coller dans votre barre de tâches) :

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F726
Commenter la réponse de nenuphar
Messages postés
2
Date d'inscription
mardi 24 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
3 octobre 2019
0
Merci
bonjour
merci pour tout
je suis en arret maladie depuis le 04.09.2017
convention collective negoce de materiaux 3154
voila
- Si vous avez une prolongation d'arrêt de travail, votre contrat reste suspendu et vous restez aux effectifs de l'entreprise. Voir avec l'inspection du travail si votre employeur peut cependant procéder à un licenciement dans ce cadre là (prolongation d'arrêt) et selon votre convention.

http://www.journal-officiel.gouv.fr/publications/bocc/pdf/2016/0010/boc_20160010_0000_0016.pdf

Votre convention p 111 p 112 prévoit :

"e) Il est interdit de licencier un salarié en raison de son état de santé ou de son handicap. L’employeur pourra toutefois rompre le contrat de travail en cas d’absence entraînant la désorganisation de l’entreprise et la nécessité de pourvoir durablement au remplacement du salarié, lorsque ses droits aux indemnités d’arrêt prévues ci-dessus auront été épuisés.
..."
Sauf erreur c'est dans le cadre d'une prolongation d'arrêt qui ne donne plus droits aux indemnités prévues p111 (ce qui doit être votre cas depuis un moment et votre employeur n'a pas agi pour autant et tant mieux d'ailleurs)

- çà ne remet pas en cause que si vous n'avez plus d'arrêt, il vous faut impérativement vous rendre à la visite de reprise. Si inaptitude revoir mes anciens posts.

Votre convention :
"Cette garantie d’emploi n’est pas applicable en cas de rupture consécutive à une inaptitude constatée par le médecin du travail et à défaut de possibilité de reclassement, ou toute autre cause réelle et sérieuse non liée à la maladie."

Vous pensez avoir une prolongation d'arrêt ? si non, voyez le médecin du travail en visite de pré-reprise (voir mon post 1) comme cela une grande partie sera déjà évoquée et la visite de reprise entre guillemets ne sera qu'une formalité.

Cdt
Commenter la réponse de m_4384
Dossier à la une