CIC - Prêt personnel - Refusé 2 mois après signature du contrat de crédit.

- - Dernière réponse :  GioGor - 12 sept. 2019 à 17:46
Bonsoir à toutes et à tous,
J'ai fait une demande de prêt personnel le 24/06/2019, reçu l'offre de prêt et signé le contrat de crédit à l’agence de Blagnac auprès de la responsable de clientèle particulière, le 27/06/2019. Ce prêt a été accordé et mis en place le 04/07/2019, seuls restaient les fonds à débloquer.
C’est au moment de ma demande de déblocage des fonds, la semaine dernière (2 mois après signature du contrat) que j’ai reçu un courriel et une LRAR en m’annonçant qu’après étude de mon dossier la banque me refuse le crédit. Or le délai de rétractation est dépassé depuis plus d’un mois.
Je viens de regarder sur mon compte en ligne CIC, le prêt apparaît comme accordé depuis le 04/07/2019, avec le montant des fonds à débloquer et le compte courant CIC lié au crédit pour les remboursements mensuels, les dates d'échéances et le tableau d'amortissement.
Tout est en place, ouvert, actuel, accordé, mais on me refuse le déblocage des fonds et le crédit tout simplement, alors qu'il est en place.
En comptant sur ce crédit, j’ai pris des engagements financiers, établi un chèque pour le montant du prêt pour payer des frais d’avocat, lesquels je n’ai pas un autre moyen d’honorer.
Je ne suis pas interdite bancaire, j’ai une pension viagère, donc des revenus stables, suis propriétaire de mon logement. Je n'étais pas cliente de cette banque avant ma demande de crédit, je n'ai aucun autre crédit en cours, aucun incident dans aucun établissement bancaire en 35 ans, aucun procès à mon encontre. Est-ce que cette procédure est normale de la part de la banque ? Quel recours je peux avoir ? Comment procéder ? Je suis dans l'incompréhension totale.
Merci de vos conseils, informations et suggestions.
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
25638
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2019
4402
3
Merci
service clientèle du CIC puis médiateur

Dire « Merci » 3

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24764 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonsoir Poisson92100,
Merci pour votre réponse.
J'ai écrit à la directrice de la banque en réponse à ses courriers, en lui faisant un récapitulatif de la situation, mais elle ne donne pas de suite à mon courrier.
Je vais écrire au médiateur, mais entretemps je n'arrive pas à couvrir le chèque libellé au nom de mon avocat et je me retrouve dans un situation compliquée de ce fait.
Bonne soirée
Poisson92100
Messages postés
25638
Date d'inscription
samedi 15 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
12 septembre 2019
4402 -
sur votre contrat est écrit l'adresse du service clientèle - il faut passer par eux avant le médiateur
Bonjour Poisson92100,
Je suivrai vos conseils, merci.
Bonne journée
Commenter la réponse de Poisson92100
Messages postés
1838
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 septembre 2019
841
0
Merci
Bonjour

Vous avez reçu une offre et l'avez signé, vous êtes vous et la banque engagé. Mettez les en demeure de vous débloquer les fonds sous X jours comme prévu dans le contrat de prêt accepté.
C'est trop tard pour eux.
Bonjour AN.Banker,
Merci pour votre réponse.
Je ne sais vraiment pas comment m'y prendre, j'ai déjà écrit à la directrice de la banque CIC de Blagnac, agence dont il question. Courriel resté sans réponse. J'ai essayé de joindre la personne chargée de clientèle particulière, avec qui j'ai signé le contrat de prêt, elle est en congé depuis le 9 août, sans date de retour prévue jusqu'à fin octobre.
Pourriez-vous m'indiquer où trouver un modèle de lettre de mise en demeure de me débloquer les fonds, s'il vous plaît ? En effet, en passant par le médiateur la possible solution au litige risque de durer 3 mois ou plus, et je me dois de couvrir le chèque déposé chez mon avocat.
Merci et bonne journée.
AN.Banker
Messages postés
1838
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 septembre 2019
841 -
Il n'y a pas de modèle vraiment précis.
vous leur écrivez que le contrat de prêt XXXX a été établi et signé par vous même et l'établissement bancaire et que vous les mettez en demeure de respecter leur obligation contractuel en vous versant les fonds du prêt sous X jours (le délai figurer sur le contrat) ou immédiatement si le délai est échu. Vous leur précisez que le contrat étant conclu, ils ne peuvent pas revenir sur le consentement autrement que dans les conditions prévus au contrat et que si les fonds ne sont pas versés, vous passerez par le médiateur de la banque avant d'éventuel poursuite avec demande de dommages et intérêts. Précisez l'importance de ces fonds et du possible préjudice que cela vous occasionnera.
Bonjour AN.Banker,
Merci pour toutes ces informations.
Voici copie de mon courriel à la directrice de l'agence CIC-Blagnac en réponse à leur lettre de refus de crédit, courriel resté sans suite à ce jour :

"J'ai bien reçu votre courrier en référence. Ce qui motive mon incompréhension.

En effet, j'ai fait ma demande de prêt le 24/06/2019, reçu l'offre de prêt et signé le contrat de crédit en votre agence de Blagnac auprès de Mme XXX, le 27/06/2019. Ce prêt a été accordé et mis en place le 04/07/2019, seuls restent les fonds à débloquer.

Lors de mon rendez-vous du 24/06/2019, avec Mme XXX, chargée de clientèle particulière du CIC, j'ai fourni toutes les pièces justificatives demandées, prouvant la stabilité de mes revenus, l'inexistence d'autres crédits en cours, avis d'imposition, etc.

Mon dossier a déjà été étudié, accepté, j'ai reçu l'offre de crédit signée par votre chargée de clientèle au nom de votre banque et le crédit a été accordé et mis en place. C'est pourquoi, je ne comprends pas ce revirement de situation exprimé dans votre courrier par "refus de crédit après étude de mon dossier", deux mois après l'accord ci-avant mentionné.

Votre agence bancaire de Blagnac a pris un engagement avec moi à travers l'offre du contrat de crédit signée, N° 100571916700020190702, à mon tour j'ai pris des engagements financiers comptant sur ce crédit.

Je vous saurais grée de bien vouloir me donner les motifs de votre position actuelle et d'honorer vos compromis de crédit acquis."

Les fonds apparaissent comme "à débloquer" sur l'espace en ligne lié au compte qu'ils m'ont ouvert, le compte est toujours actif, mais ils refusent de me faire le virement des fonds sur mon compte principal dans une banque en ligne.
Hormis prendre contact avec le médiateur, quel est l'organisme auprès duquel je pourrais le poursuivre ?
Merci de vos conseils.
AN.Banker
Messages postés
1838
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 septembre 2019
841 > GioGor -
Je pense que vous êtes trop gentil et trop passif sur la fin et sur la demande que vous faites à la banque. Je l'aurais rédigé ainsi afin de faire votre demande tout en restant diplomatique.

"Votre agence bancaire de Blagnac a pris un engagement avec moi à travers l'offre du contrat de crédit signée, N° 100571916700020190702, à mon tour j'ai pris des engagements financiers comptant sur ce crédit.

Je vous saurais grée de bien vouloir procéder au déblocage des fonds comme le contrat le prévoit ou de motiver votre refus par une clause prévue au contrat.

En cas de refus non motivé, je me verrai obligé de saisir le médiateur de la banque avant d'éventuelles poursuites afin de vous obliger à respecter vos obligations."
Merci pour vos commentaires et conseils.
Je vais réécrire un courrier en LRAR à la directrice de la banque, puisque c'est elle ma conseillère maintenant, ils m'ont changé de la chargée de clientèle particulière.
Je vais également écrire au médiateur car j'ai le problème de ce chèque sans provisions que j'ai déposé chez mon avocat. J'ai prévenu ce dernier du problème afin qu'il diffère l'encaissement du chèque, mais ça ne peut pas s'éterniser.
Mais avant, je voudrais être sûre de la possibilité et de l'entité pour une possible poursuite.
Commenter la réponse de AN.Banker
Dossier à la une