Arrêt maladie /médecin traitant

Messages postés
5
Date d'inscription
samedi 13 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
2 septembre 2019
- - Dernière réponse : rosieres1
Messages postés
4841
Date d'inscription
samedi 11 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2019
- 3 sept. 2019 à 09:05
Bonjour,
J’ai été contrainte malheureusement par mon état santé d’être en arrêt maladie qui s'achève Très prochainement,
Je souhaiterais savoir si je peux être prolongé par mon médecin traitant dans l’hypothèse où je ne vais pas mieux en sachant que mon arret de maladie initial a été effectué par un autre médecin.
Merci.
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonsoir,

Article L162-4-4

Créé par Loi n°2004-810 du 13 août 2004 - art. 28 JORF 17 août 2004

En cas de prolongation d'un arrêt de travail, l'indemnisation n'est maintenue que si la prolongation de l'arrêt est prescrite par le médecin prescripteur de l'arrêt initial ou par le médecin traitant, sauf impossibilité dûment justifiée par l'assuré et à l'exception des cas définis par décret.

Cordialement

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24412 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de nenuphar
Messages postés
5
Date d'inscription
samedi 13 octobre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
2 septembre 2019
0
Merci
Cela veut dire que c possible! cela me rassure car je pensait que cela aurait pu me pénaliser.
Merci beaucoup
Si autres questions n'hésitez pas !

Bonne continuation
Commenter la réponse de sarah78
Messages postés
4841
Date d'inscription
samedi 11 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
14 septembre 2019
1623
0
Merci
bonjour,
Pour compléter la réponse précédente voici les précisions données par AMELI
extrait:
La prolongation de l'arrêt de travail par un autre médecin est exceptionnellement autorisée s'il s'agit:

du remplaçant du médecin qui a prescrit votre arrêt de travail initial ou du remplaçant de votre médecin traitant ;
d’un médecin spécialiste consulté à la demande du médecin traitant ;
d'un médecin qui vous suit durant une hospitalisation.

En dehors de ces cas, vous devrez prouver qu’il vous était impossible de faire appel à l’un des médecins autorisés à prescrire la prolongation. Pour cela, envoyez tout document justificatif utile à votre caisse primaire d’assurance maladie.


Cordialement
Commenter la réponse de rosieres1
Dossier à la une