Vice caché sur maison vendue par usufruitier et nu-propriétaire

-
Bonjour,
Permettez-moi de vous poser le problème que je rencontre et dont je n'ai trouvé nulle part écho.
J'ai acheté une maison en propriété d'origine démembrée entre un usufruitier et un nu-propriétaire, respectivement Parent et Enfant.
L'acte de vente comporte un clause de non-garantie des vices cachés.
Or je viens de découvrir un grave vice caché, en fait et précisément dissimulé par des travaux dit d'entretien, donc sensés avoir été effectués à la charge de l'usufruitier.
Le vice affecte l'intégrité structurelle du bâtiment.
La situation des choses me permet de prouver que l'un au moins des vendeurs (l'usufruitier) étaient au courant de l'existence de ce vice au moment de la vente.
Cependant, l'usufruitier est maintenant décédé, au moment où je découvre le vice, tandis que le nu-propriétaire d'origine se dédouane de toutes responsabilités à l'égard de ce vice et le caractère de mauvaise foi de sa dissimulation, s'appuyant sur la répartition des charges telle qu'énoncée par les articles 605 et 606 du Code Civil.
Pouvez-vous me dire quel est l'état du droit en pareil cas, si les vendeurs sont solidaires devant cette responsabilité, ou qu'elle incombe au seul usufruitier, et quid de la situation en cas de disparition de ce dernier. Merci d'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
25465
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 août 2019
6685
1
Merci
bonjour
c est quoi votre vice caché ?

A vous lire

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 23545 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de maylin27
Messages postés
4962
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2019
1523
1
Merci
Bonjour
Il n'est pas possible de vous dire s'il s'agit d'un vice caché ou pas , sans disposer d'une expertise.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 23545 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci pour votre réponse, Ulpien1.
L'expertise est en cours.
Sous réserve de confirmation de l'Expert, la disposition des choses semble nettement concourir à nuire à l'intégrité du bien, donc à sa pleine jouissance, et ne m'aurait certainement pas fait acheter la maison si je l'avais connue.
Ma question actuelle est à fin de mettre en perspective les lignes de défense probables du vendeur.
Valenchantée
Messages postés
18939
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 août 2019
3865 -
Bonsoir,

La seule défense possible du vendeur sera d'avancer qu'il n'était pas au courant de ces "malfaçons" ... Est-ce possible ? là est la question.

Cordialement,
Val
> Valenchantée
Messages postés
18939
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 août 2019
-
Bonjour Valenchantée,
Vous avez raison, au sujet de la connaissance du vice.
Ma question présente concerne la répartition éventuelle des responsabilités entre anciens usufruitier et nu-propriétaire d'un bien démembré vendu avec un vice caché tel que je l'ai exposé dans ma question.
Valenchantée
Messages postés
18939
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 août 2019
3865 -
Pour moi, c'est le propriétaire, donc le nu-propriétaire. Cela peut être aussi l'indivision dans son ensemble. A voir avec un avocat quel est le moyen d'attaque le plus efficace.
Commenter la réponse de Ulpien1
0
Merci
Bonjour Maylin27,
Merci pour votre attention.
Le vice caché est un mur en pierres de plusieurs tonnes, porteur de mon toit et du toit du voisin, mais simplement posé sur une sorte d'étagère en bois, scellée dans le mur mitoyen et surplombant mon fond.
Les pièces de bois scellées dans le mur, supportant le tout, sont très affaissées.
L'affaire est dissimulée par un faux plafond, spécialement agencé pour "absorber" l'encombrant surplomb dudit mur.
Je ne sais pas si ce genre d'anomalie de construction, aussi menaçante, est chose courante, mais c'est cauchemardesque à voir et à vivre.
maylin27
Messages postés
25465
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 août 2019
6685 -
Alors je laisse la main pour que des personnes plus qualifiée en "vice caché" :-) vous repondent car je ne maitrise pas suffisamment le sujet pour le faire avec certitude.

Cordialement
Commenter la réponse de Lairnormand
Dossier à la une