Sortir du bail

- - Dernière réponse : djivi38
Messages postés
27654
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
- 9 août 2019 à 19:24
Bonjour, avec mon copain on a pris un appartement à nos 2 noms sur la bail, lui gagne très bien sa vie, mais moi je suis non imposable ; je n'aurai pas pu avoir cet appartement sans lui ; il voudrait maintenant se retirer du bail ; quelles conséquences pour moi ? est-ce qu'on peut me mettre dehors parce que je ne gagne pas 3 fois le loyer ? merci d'avance pour vos réponses
Afficher la suite 

1 réponse

Messages postés
27654
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2019
5516
0
Merci
bonjour,

non, le bailleur ne peut pas vous mettre dehors, surtout si vous payez votre loyer entièrement et à la date prévue sur le bail (cette date est celle à laquelle le bailleur doit recevoir votre loyer, ce n'est pas la date d'envoi).

Séparation et résiliation du bail aux deux noms :


Un bail ne se refait jamais : quand 2 titulaires d'un contrat de location se séparent, le bail se poursuit SANS changement au profit de celui qui garde le logement.
Le bailleur pourrait éventuellement faire un avenant, mais son intérêt est de le faire seulement après la période de préavis ou de solidarité selon les cas.

Celui qui part DOIT donner son propre congé au bailleur en respectant le préavis adéquat :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1168
Il reste redevable (= obligation) des loyers et charges jusqu'à la fin de son préavis, sauf si - pour un départ anticipé - le bailleur reloue sa chambre avant la fin dudit préavis.

ET, SI clause de solidarité mentionnée sur le bail, le 1° sortant reste solidaire des loyers et charges pendant encore 6 MOIS après la fin de son préavis (solidaire = dans le cas où le locataire restant ne paye pas loyers ni charges ou les paye incomplètement).

Pas d'EDLS (État Des Lieux Sortant) au départ du 1° sortant.

Le DG (Dépôt de Garantie) sera restitué au dernier sortant, suite à la comparaison de l'EDLE initial et de l'EDLS réalisé au dernier départ.


Si les titulaires du bail sont mariés, et même si un seul nom/prénom apparaît sur le contrat, ils restent solidaires des dettes du couple jusqu’à la transcription du jugement prononçant le divorce en marge de l’état civil.


cdt.
Commenter la réponse de djivi38
Dossier à la une