Suite décès

- - Dernière réponse :  mino - 27 juil. 2019 à 16:24
Bonjour, mon beau frère de 58 ans , sans travail vit chez ses parents , il touche le RSA . Sa maman est décédée en 2012 . Le beau frère continu bien sur naturellement à vivre avec son père . Le beau frère a deux sœurs,dont l'une est mon épouse . Malheureusement celle ci est décédée d'un cancer en MARS 2019 . Le père vient de décédé à son tour ( le 5 JUIN 2019 ) . Sachant que ma femme et moi avons deux garçons , ces derniers toucheront la part de leur mère décédé , mais quand au beau frère comment ça se passe au niveau du logement . La maison était a mes beaux parents . L'un de mes fils étant acheteur potentiel de la maison . Pouvez vous me renseigner svp .
Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
11855
Date d'inscription
vendredi 11 janvier 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2019
2523
1
Merci
L'un de mes fils étant acheteur potentiel de la maison . Pouvez vous me renseigner

Votre fils se retrouve en indivision avec son frère, son oncle et sa tante sur le bien en cause.

En tant qu'indivisaire il peut demander aux autres indivisaires l'acquisition de leur part dans le bien. A défaut de pouvoir l'acquérir, un autre indivisaire peut être intéressé par l'acquisition du bien, qui pourrait se faire si les autres propriétaires indivis donnaient leur accord à une telle transaction.

A défaut d'accord amiable :
- soit le bien demeure indivis
- soit un des co-ïndivis provoque la cession judiciaire du bien.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 23825 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour et merci pour votre réponse . En fait tout le monde est d'accord , le problème est que le voisin qui connait bien la famille depuis très longtemps , dit que mon beau frère pourrais rester dans la maison en payant un loyer , une soit disant nouvelle loi . Nous , nous étions partis sur le fait que mon fils rachète la part de sa tante et de son oncle , ainsi que la demi part de son frère , et l'affaire est régler puisque tout le monde était d'accord . C'était sans compter sur le voisin qui nous mets des doutes et surtout nous ne voudrions pas gruger l'oncle , qui habitait la maison . Encore merci
Commenter la réponse de roudoudou22
Dossier à la une