Maladi / accident de travail/ consolidation avec séquelles

- - Dernière réponse :  Tournesol - 13 juin 2019 à 09:50
Bonjour,
En 2014 , j'ai été victime d'un accident de circulation avec un tramway sur le trajet a 10 min de mon lieu de travail .
La cpam n'a pas reconnue accident de trajet, et j'ai été blessé à mon genou Gauche.
Je me suis arrêté pendant 3 mois et j'ai été obligé malgré les douleurs de reprendre mon activité à mi-temps thérapeutique en premier temps et puis à temps partiel pendant 8 mois, jusqu'au jour où mon genou a bloqué et je n'arrivais plus à le bouger....
Le médecin m'a prescrit du repos et faire une IRM.
Le résultat ménisque fissuré et nécessité d'opérer....
Après tous le protocole et un arrêt en maladie de plus 12 mois, j'ai opté pour reprendre mon travail.
Mon statut et mon poste de travail nécessitent beaucoup de marche et monté d'escaliers, le genou n'a pas résisté et a enflé.
Le médecin du travail m'a arrêté et a demandé un aménagement de poste.
Je suis restée 6 mois en arrêt maladie .
En fin le médecin conseille à décider de me consolidé en plein période de vacance d'été où toutes les structures qui me suivent sont fermées et les responsables sont en vacances.
Malgré les douleurs , j'ai été obligé de reprendre dans ces conditions.
A peine 2 semaines de reprise, le genou m'a trahi et je suis tombée dans mon lieu de travail.
Conséquence, double entorse et fracture de la cheville gauche et entorse genou droit. Une pathologie plus grave que ce que j'avais.
La cpam a reconnu L'AT , retour à la case de départ mais avec plus de douleurs.
Après 8 mois d'arrêt, la même médecin conseille , me consolide en plein période de vacance.
J'ai fais recours en août 2018 et j'ai contesté sa décision, car mon pied gauche est devenu fragile et pas solide pour reprendre mon travail, et aussi je n'ai pas reçu le courrier de la consolidation.
Après 8 mois d'attente, et pas mal de va et viens entre la cpam et le médecin traitant, j'ai pu avoir une date et un accord pour expertise en juin 2019.
Tout ce temps je n'étais pas indemnisé, et n'ayant que l 'RSA pour vivre.
Le jour de l'expertise, j'ai préparé mon dossier pour répondre et expliquer....
Mais le médecin s'est contenté de lire le petit rapport du médecin conseille et confirmé sa décision faute que ma pathologie est la même chose que ce qui est décrit, et que je vais garder les séquelles et que il ne peut que confirmer sans jeter un œil sur les radios ni examiner mes genoux et ma cheville.
Je souffre depuis 2014 , psychologiquement pas trop, que faire ?
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour,

Voir l'association de la FNATH près de chez vous.
Les litiges avec la CPAM, c'est de leur ressort.
Commenter la réponse de Tournesol
Dossier à la une