Renvoi hopital

- - Dernière réponse : chambord21
Messages postés
31
Date d'inscription
mardi 21 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2019
- 13 mai 2019 à 19:23
Bonjour
Maman 96 ans a eté capitaliser il y a bientôt 1 mois dans un service gériatrique de l'hôpital.La raison de son hospitalisation n'est plus mets elle est resté très faible et amaigrie avec en prime un escarre Elle ne mange presque pas et risque des fausses routes.On devait la mettre en rééducation mais on me dit qu'elle est trop faible donc plus possible...Le lire et qu'on me dit qu'elle ne marchera plus.
Malgré cela ils veulent un retour à domicile en HAD soit chez elle soit chez moi où elle vivait les trois quarts du temps
On me dis aussi que d'ici un mois ou deux son état se dégradera que son espérance de vie est donc courte....
Dans ces conditions je ne veux pas de HAD Il serait plus judicieux et raisonnable qu'elle reste dans un milieu hospitalier
Faire un tas de démarches pour un EHPAD ne m'intéresse pas d'autant qu'il n'y aurait pas de place dans l'immédiat à mon avis Elle est désormais dépendante
Peux t on imposer son retour à domicile en HAD?
Puis-je exiger qu'elle soit gardee a l'hôpital?
Merci de vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
approuvée par Andy31200 le 13 mai 2019
4
Merci
Bonjour,

Qu'en pense son médecin traitant.?

Si l'état est médicalement stabilisé et qu'il n'y à plus de soins aigus à forte technicité, il est normal que le médecin hospitalier estime que sa place en service de court séjour gériatrique n'est plus justifiée. Pensez que ces places sont rares et ont vocation à prendre en charge la phase aigue. Dans ces conditions plusieurs solutions possibles qui doivent prendre en compte la situation de dépendance de la personne et la possibilité de l'entourage à assumer.
Quand possible, le retour à, domicile est toujours privilégié. Vous faites mention d'une proposition d'HAD , ce qui sous entend que des soins techniques médicaux et infirmiers actifs sont toujours de mise. Le médecin traitant doit adhérer à cette démarche. Sinon, il existe le SSIAD qui permet une prise en charge para-médicale (en particulier nursing, pansements etc...).
Si le retour à domicile n'est pas possible, une admission en EHPAD est la solution pérenne. Elle peut, le cas échéant être précédée d'un séjour en SSR gériatrique (si une place est disponible) voire en USLD dont la finalité et le niveau de technicité est intermédiaire entre le service hospitalier de court séjour et l'EHPAD. Des séjours plus longs sont possibles dans ce type de service.

Cette décision doit être prise en commun entre le patient, la famille, le médecin traitant et l'équipe hospitalière. les différentes alternatives doivent vous êtes expliquées par l'équipe.

Bonne journée

Dire « Merci » 4

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 18305 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

chambord21
Messages postés
31
Date d'inscription
mardi 21 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 mai 2019
-
merci de tous ces renseignements .Le medecin traitant est malheureusement en arrêt maladie pour plusieurs mois Je vais voir avec le remplaçant Encore merci
Commenter la réponse de xler42
Dossier à la une