Heures de nuit France

- - Dernière réponse :  nenuphar - 7 mai 2019 à 09:05
Bonjour, je suis en cdd depuis le 9 avril dans un restaurant je suis polyvalent plonge,ménage, préparation des assiette, salades, desserts je travaille le lundi mardi en une seul fois 11h à 16h30 repos le mercredi et le jeudi, vendredi et samedi en deux fois 11h à 15 h et le soir de 19h30 a 23h parfois minuit je viens de recevoir mon salaire mais je me suis aperçu que les heures de nuit sont au même tarif que la journée ma question est-ce-que après 21h les taux horaires change vu que je connais pas trop la convention merci par avance,. Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

0
Merci
Bonjour,

Si votre convention est bien celle des cafés, hôtels, restaurants (HCR), le travail de nuit ne donne pas lieu à un paiement majoré des heures de nuit mais éventuellement donne droit à l'attribution de 2 jours de repos complémentaires sous conditions qui ne semblent pas vous concerner.

Bonne journée

Extraits de la convention HCR :

12.1. Définition du travail de nuit

Conformément aux dispositions de l'article L. 213-1-1 alinéa 2 du code du travail, tout travail entre 22 heures et 7 heures est considéré comme travail de nuit.

12.2. Définition du travailleur de nuit

Est considéré comme travailleur de nuit celui qui accomplit pendant la période de nuit définie à l'article 12.1 :

- soit au moins deux fois par semaine selon son horaire de travail habituel au moins 3 heures de son travail effectif quotidien ;

- soit au moins 280 heures de travail effectif dans la plage « horaire de nuit » pour les établissements permanents sur l'année civile ;

- soit, sur une période d'un trimestre civil, 70 heures pour les établissements saisonniers ou les salariés saisonniers des établissements permanents.

12.4. Contreparties spécifiques au travailleur de nuit

En application de l'article L. 213-4 du code du travail, les travailleurs de nuit bénéficient de contreparties au titre des périodes de nuit.

Les compensations en repos compensateur seront calculées au trimestre civil de la façon suivante : 1 % de repos par heure de travail effectuée pendant la période définie à l'article 12.1 du présent avenant. Pour les salariés occupés à temps plein et présents toute l'année au cours de cette période, le repos compensateur sera en tout état de cause forfaitisé à 2 jours par an.

Les modalités d'attribution de ces 2 jours seront définies par l'employeur au niveau de chaque établissement après consultation des représentants du personnel ou, à défaut, des salariés en tenant compte des besoins de la clientèle.
Commenter la réponse de nenuphar
Dossier à la une