Reprendre des clients

Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 5 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2019
- - Dernière réponse : Daisykaly10
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 5 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2019
- 6 avril 2019 à 10:56
Bonjour, je suis actuellement employée dans une société de ménage avec un contrat de 73 heures mensuelles. Je cumule en travaillant chez des particuliers en chèques emploi service. Des clients de la société aimeraient m'employer en CESU. J'aimerais savoir si je peu quitter mon emploi et récupérer les clients. Ais-je le droit. Je vous remercie par avance de vos conseils. En attente de votre réponse. Cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
9377
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 avril 2019
3511
0
Merci
Bonjour,

Que prévoit votre contrat de travail su ce sujet ?
SDWilliams
Messages postés
815
Date d'inscription
samedi 1 décembre 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2019
5 -
Bonjour,

Effectivement, relisez bien votre contrat. Je suis également dans la même situation que vous (employée d'une agence de services à domicile + particuliers en CESU). Il est stipulé dans mon contrat qu'il est interdit de démarcher les clients ou de se faire démarcher par eux pour une activité professionnelle rémunérée ou non en dehors du cadre de leur contrat avec l'agence.
C'est sûr qu'on est mieux rémunéré en CESU ! Et c'est moins cher pour les clients aussi .
Mais bon, si vous démissionnez et que certains clients rompent leur contrat, ça va tiquer ..
Daisykaly10
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 5 avril 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 avril 2019
-
Merci beaucoup pour votre message. Il est vrai que je ne sais pas quoi faire. Ce sont les clients qui me proposent de m'employer en CESU. Car ils paient 27 euros de l'heure et malgré une déduction d'impot ils trouvent que c'est très cher. Encore merci
Commenter la réponse de Marley-18
Dossier à la une