Congés payés anticipés imposés par mon employ

- - Dernière réponse : tania57
Messages postés
30334
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 avril 2019
- 27 mars 2019 à 16:52
Bonjour,
J’ai commencé à travailler le 18/06/2018. Mon employeur a laissé le choix du congé payé anticipé ou sans solde pour 3 semaines en août. J’ai accepté sans solde. Un fine j’ai été payé (ce que je ne désirais pas) ; puis à Noël 1 semaine à encore été imposée en anticipé. Aujourd’hui j’ai fait ma demande de congés sans solde pour 6 jours en mai, mais le programme ne permet pas le sans solde. Donc j’ai posé 6 jours en anticipé mais cela m’a été refusé. Est-ce légal ?
Bien cordialement
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
30334
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 avril 2019
5842
1
Merci
Bonjour l'employeur est maître chez lui donc c'est lui qui décide il peut vous imposer tous vos cp

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 19207 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de tania57
Messages postés
931
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mars 2019
240
0
Merci
Bonjour,

Maître chez lui oui, imposer la fermeture annuelle (et donc potentiellement un congé sans solde) oui, mais pas imposer de congés par anticipation :
"De la même manière que vous ne pouvez pas imposer à votre employeur de prendre des vacances par anticipation, votre employeur ne peut pas non plus vous mettre d'office en congés payés de façon anticipée.

Si malgré cette interdiction votre employeur vous a contraint à prendre des jours de vacances par anticipation, vous pouvez demander le paiement d'une indemnité.

En effet, les juges ont déjà décidé, à propos d'un salarié, dont le contrat de travail à durée déterminée a pris fin le 30 septembre, et qui a été en congés payés du 22 au 26 septembre, soit quelques jours avant le terme de son CDD, que les juges auraient dû rechercher si cette prise anticipée de congé résultait d'une demande du salarié ou bien d'une obligation de l'employeur (7).

La prise de congés payés par anticipation (c'est-à-dire dès l'ouverture des droits à congés, sans attendre la fin de la période d'acquisition des congés) ne peut résulter que d'une demande du salarié ou de son accord exprès après demande de l'employeur (8). Les juges estiment que ce dernier ne peut en aucun cas imposer à un salarié qu'il prenne ses vacances de manière anticipée. L'accord du salarié est requis (9)."

source : https://www.juritravail.com/Actualite/gestion-conges-payes/Id/109461
tania57
Messages postés
30334
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 avril 2019
5842 -
la question est : a t il le droit de me refuser une semaine de cp anticipés point barre
Mric11235813
Messages postés
931
Date d'inscription
mardi 24 octobre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
29 mars 2019
240 -
Pour le refus de congés anticipés, j'ai rien a dire, c'est totalement justifié. Par contre, elle n'a peut-être plus de congés parce qu'elle a du poser des congés en anticipés.
tania57
Messages postés
30334
Date d'inscription
samedi 22 mai 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 avril 2019
5842 -
Elle a encore 1 semaine donc si elle la prenait comme elle l'a demandé elle n'aurait plus rien
Commenter la réponse de Mric11235813
Dossier à la une