Incapacité de travailler

Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 8 mars 2019
Dernière intervention
8 mars 2019
- - Dernière réponse : caroledu92
Messages postés
10593
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 mars 2019
- 10 mars 2019 à 09:23
Bonjour,

Je me travaille dans la même entreprise en CDI depuis Novembre 2016. Je n'ai jamais effectué de visite médicale. Mon emploi étant assez physique, j'ai à plusieurs reprises demandé (oralement, seulement...) à mon employeur de me la faire effectuer.
Je suis atteinte de spondylarthrite ankylosante, qui ne me posait jusque là aucun problème. Malheureusement, depuis environ 1 an, ma forme physique se dégrade de plus en plus. Nous avons déménagé plusieurs fois de local, nous sommes sans cesse en train de porter des charges lourdes etc.
A ce jour, j'ai 26 ans et je ne suis plus capable de me baisser pour ramasser quelque chose au sol.
J'ai donc cherché à en parler à mon employeur qui n'a pas fait attention.
Il ya quelques semaines, ne supportant plus les conditions de travail (pression morale, employeur qui parle mal et qui est très exigeant....), j'ai craqué. Je me suis mise à pleurer devant mon employeur, en lui disant que tout devenait trop difficile pour moi, que le physique et le moral ne suivaient plus. Il n'a rien voulu entendre.
Je suis en arrêt maladie pour ALD depuis ce jour là. Mon médecin m'a fait un premier arrêt d'une semaine. J'ai appelé mon employeur pour lui parler calmement. Je lui ai expliqué que je ne pouvais plus travailler à ce poste, et que je demandais une rupture conventionnelle. Il m'a dit me tenir au courant, et m'a demandé de venir travailler le week-end du 2/3 mars parce qu'il n'avait personne pour me remplacer. Il m'a également dit avoir recruté quelqu'un en temps partiel pour prendre une partie de mon poste. Il m'a demandé de ramener tout mon matériel et de rendre les clés puisque je n'allais "plus revenir après ce week-end".
Mon arrêt se terminant le 1er, j'y suis allée. J'étais toujours très fatiguée, mais j'étais sûre qu'il en profiterait pour me parler de ma rupture conventionnelle et qu'on discuterait calmement et qu'on trouverait une solution.
Ca a été très difficile pour moi, autant physiquement que moralement. En plus du fait que mon état de santé ne me permet actuellement pas de travailler, je me suis rendu compte que toute cette situation me pesait sur le moral, et que j'étais angoissée non stop à l'idée de le voir ou de lui parler.
Mardi, il a essayé de me téléphoner plusieurs fois. Je n'ai pas décroché.
Je suis retournée voir mon médecin et je lui ai expliqué toute la situation, le fait qu'elle m'avait dit de ne plus revenir alors que je suis toujours en CDI temps plein. Que mon état de santé ne me permet pas de travailler à ce poste. Il m'a fait un autre arrêt jusqu'à dimanche inclus, et me conseille de me rapprocher de la médecine du travail ainsi que de l'inspection du travail.
J'ai dit à mon employeur que je souhaitais communiquer exclusivement par mail et, depuis, je n'ai plus aucune nouvelle.

Je suis un peu perdue, je suis très fatiguée physiquement et moralement. Je ne sais pas où aller ni où prendre rdv, je me demande quels sont mes droits dans une telle situation. Etant en arrêt, j'essaie de me reposer le plus possible physiquement, mais cette situation compliquée et tendue me pèse énormément.

Voila, désolée pour le roman, je suis à disposition si jamais il manque des informations.

Merci beaucoup
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Messages postés
10593
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 mars 2019
2430
0
Merci
Bonjour

Je ne sais pas où aller ni où prendre rdv,
Votre médecin vous a parlé à juste raison de la médecine du travail
Commenter la réponse de caroledu92
Dossier à la une