Je veux retirer ma plainte comment faire ?

Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 11 février 2019
Dernière intervention
11 février 2019
-
Bonsoir, j'ai déposé une plainte pour abus de confiance...j'ai voulu retirer ma plainte, on a trouvé un terrain d'entente ...la personne et moi. Je ne suis pas gagnante mais il y 'a eu quiproquo, il m'a fait comprendre que sa société avait de gros moyens et ils gagnent toujours...bref, autant en rester là.

Je suis dans un état émotionnel affolant...parce que la personne n'a donné aucune nouvelles...il s'agissait d'une grosse somme...ces paroles n'ont pas été respecté...enfin je l'ai contacté poliment , courtoisement et j'ai fini par lui envoyer un texto pour lui dire qu'il s'expliquerait avec les autorités...suite à çà, j'ai posé plainte pour abus de confiance...Il n'a répondu qu'une fois '"tout va bien" , sauf que tout allait bien pour lui pas pour moi...

Je me suis hyper énervée...il m'a montré mes textos...polis, diplomate, menaçant, affolés...et je l'engueule franchement....il a fini par revenir...trois mois après ....entre temps il a fait virer une partie de ce qui était dû....je veux retirer ma plainte...il versera le reste par virement...je me suis rendu à la même gendarmerie...je lui ai expliqué pourquoi après six ans de confiance, j'ai pas eu d'inquiétudes au début,et puis pourquoi je suis rentrée en mode panique...Mais le gendarme ne semble pas enclin à retirer la plainte, il m'avait incité à me constituer partie civile et m'a indiqué un montant à demander pour le préjudice...

Sauf que je ne veux pas rentrer dans une procédure ou je ne peux que me reprocher ma crédulité, j'y perds énormément en santé....Donc le parquet peut encore poursuivre bien que j'ai indiqué au gendarme que la personne et moi sommes tombés d'accord....Le gendarme veut une preuve du virement...Sauf que tout n'est pas viré et que j'aurai pas tout...et une partie en nature (objet de valeurs équivalentes) . Je ne sais quoi faire, cela fait trois mois que je suis dans une inquiétude et un état de stress grandissant....

L'argent devait me financer une formation pour quitter une situation pénible (relation toxique) j'en ai parlé au gendarme qui me conseille de prendre mes distances, je recommence à être un peu autonome physiquement mais pas entièrement, je ne suis pas autonome financièrement....je ne peux pas partir sans pouvoir assurer ma subsistance...Situation très délicate....Un fatras abominable...

Je culpabilise et me reproche ma précipitation...Chaque fois qu'on est victime, on est broyée par des gens plus futés...Évidemment je n'avais jamais fait étalage de ma détresse, et non la parole ne libère pas. Les femmes passent pour hystériques, ou folle dingos. Je suis désemparée; il faut que ma plainte ne se retourne pas contre moi, la personne est habituée et très suivie par sa très grosse société, il ma bien fait comprendre qu'il me tenait, et que sa société ne lâchait jamais....

Je veux me débarrasser de cette plainte sans que des poursuites soient engagées contre moi....ils ont pas l'air de vouloir cesser les poursuites. La personne a une situation évidemment très enviable et respectable contrairement à moi....

Help Quelle solution pour tout arrêter ? Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

5 réponses

0
Merci
De quoi parlez-vous...

Vous êtes dans une secte ou quoi ?
missquassam
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 11 février 2019
Dernière intervention
11 février 2019
-
Non, votre réponse ne m'aide guère.

Je dis ceci j'ai vendu des valeurs pour une somme importante. Je ne pouvais pas avoir une estimation exacte. Je les ai laissé à une personne afin qu'il me les négocie et me donne l'argent équivalent...Sauf que le lendemain, il n'avait ni chèque pour me régler,ni espèces...j'avais par contre conserver un montant de valeurs équivalentes (en bijoux)...que je ne comptais pas conserver évidemment. Donc je lui confie mes valeurs afin qu'il me les négocie et il me fait lambiner depuis plusieurs mois. Je me suis fachée car j'avais un besoin urgent de numéraires.

Son silence et son mode de fonctionnement m'ont mise en mode panique...je lui ai demandé poliment ce qui se passait...Silence radio...j'ai appelé, envoyé des messages....Il ne faut pas oublier que j'étais pressée par le temps (financement d'une reconversion) . Rien n'y a fait. Il a revendu les biens confiés dès le lendemain de la remise...alors désespéré et pensant que c'était un filou, je suis allée à la gendarmerie...c'est le gendarme qui m'a reçu qui a qualifié l'infraction et qui a insisté pour le montant du pretuim doloris et aussi pour que je me porte partie civile....

Mais voilà la personne est repassée trois mois après; il a fallu que je garde les bijoux et le virement aparrrait deux mois après...J'estime que l'affaire doit être classée....parce que je n'avais pas les informations certes : celle notamment que j'aurais pu négocier les biens,lerus valeurs exactes, ...Je ne fais pas partie d'une secte...J'ai voulu négocier ce que j'avais pour me sortir d'une situation très délicate....Je suis invalide...je veux devenir autonome physiquement et financièrement. Donc les valeurs confiées étaient ma seule et unique chance pour financer cette évolution....

J'ai passé quatre ans sans avoir le secours de quiconque, la visite de quiconque...vivant dans une douleur insoutenable...me privant de toute autonomie...(soins , hygiènes, courses, faire la cuisine) ...

Pendant quatre ans je suis allée partout (centre anti douleur, neurologue) et mes seules sorties étaient le kiné qui peut rien de plus....Alors vous vous moquez....Je me bats et c'est loin d'être amusant de garder sa dignité....dans de telles circonstances, je n'ai jamais évoqué ma détresse, mes soucis , la solitude...et vous vous moquez de moi...

La secte dont vous parlez c'est la secte des souffrants.....invalides, handicapés qui supportent . J'ai demandé l'aide de KERPAPE, pour avoir le statut de travailleur handicapé...pas moyens, ils ont voulu me piquer le permis de conduire (cela aurait été pire encore) et je n'ai pas le droit de travailler...

Sauf qu'il le faut....Il faut que je me batte pour davantage d'autonomie physique et que je fasse une reconversion...Vous trouvez çà drole je rame depuis 21 ans et me demandez pas pourquoi il faut que je réussisse....

Le sujet était comment retirer une plainte...J'ai assez de soucis sans que de surcroit le parquet entame des poursuites contre moi....Merci de votre galéjade, vous comprendrez que je suis dans un état d'épuisement et de stress absolu...que je perds tout les bienfaits des soins que je poursuis depuis deux ans...j'ai rien trouvé que les médecines parralèles....les médecines classiques gavent de médoc et tout empire...

Ne vous moquez pas de moi je vous prie,
Commenter la réponse de Lau
Messages postés
17796
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2019
5354
0
Merci
Tout d'abord, retirer sa plainte est la pire chose à faire, que ce soit pour vous ou pour les autres.
Cette personne, effrayée par votre plainte décide de vous rembourser, de faire machine arrière, de vous dire qu'il ne recommencera plus ?
Soyez sur qu'il recommencera avec les autres, avec ceux qui sont trop faibles pour porter plainte.
En fait, il recommencera même avec vous.

Si la police refuse de retirer votre plainte, vous pouvez en faire la demande au procureur de la république.
Mais gardez
A noter que même si vous retirez votre plainte, le procureur, lui pourra choisir de maintenir les poursuites.
missquassam
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 11 février 2019
Dernière intervention
11 février 2019
-
Le gendarme qui m'a reçu me demande une preuve de paiement (valeur déclaré 12 000, numéraires reçus 2300, et des bijoux...)

J'ai reçu la moitié de ce qui est encore dû... la personne contre laquelle j'ai porté plainte est un business man très bien rodé....il m'a largement expliqué onctueusement que sa société (à l'étranger) avait de gros moyens...Je n'ai eu d'autres choix que d'admettre à accepter ses bijoux (qui me servait de gage en cas de non paiement) sauf que lui les a enregistré comme vente officielle...

Sa société lâchera pas...J'ai voulu annuler la "transaction", cela a été impossible...donc bon gré mal gré, il faut fléchir...demeurer dans le consensuel plutot que le conflit...je veux que le parquet classe mais je suis une personne particulière et donc ils vont vouloir aller au fonds des choses. Je suis en tort. J'ai fait preuve de crédulité; la personne m'a prise en étau; je lui ai adressé enfin moult messages courtois au début et finalement de moins en moins courtois...Il s'est plaint, je lui ai répondu d'aller porter plainte ...Ce à quoi il a bien rigoler....il n'a pas besoin de porter plainte car je n'ai pas dit dans ma déposition que je conservais des bijoux en cas de non paiement....Nœud gordien...Je me retrouve en tort...j'ai joué avec un requin j'ai perdu...

Si je laisse les choses en l'état, la société de cette personne a d'énormes moyens et des avocats pointus, franchement je ne savais pas à quoi je me frottais...

Enfin il n'a rien laissé laissant penser qu'il fait de la vente forcée, ou que c'est lui qui m'a incité à une transaction dont il prouve qu'elle est juste (équivalence des valeurs) Voilà tout ce que je veux c'est que les autorités ne s'acharnent pas sur moi. J'ai assez de mon lot....Il faut que je sorte de ce procèssus qui ne peut que se retourner contre moi. La personne m'a fait lambiner de novembre jusqu'a ce mois de février...mais a conserveer toutes les preuves de mes bourdes (je l'engueule franchement au bout d'un mois d'attente, et je le menace d'aller aux autorités afin qu'il s'explique)....

Je ne veux pas de complication ni être condamnée pour plainte abusive....je suis au bout du rouleau...Comment voulez vous que les autorités réagissent ? Je n'ai pas déclaré avoir conserver des valeurs pour me garantir (il a fait aucun contrat ni chèque ni document) la personne a toutes les preuves de mon énervement (et cela le fait bien rigoler) et il a gardé en toutes circonstances une courtoisie absolue...(self controle, il a l'habitude des situations de conflits et s'en fiche, comme il se fiche de mettre quelqu'un dans la m....ou de faire paniquer pas son silence) ....

Bref la situation n'est pas brillante, je prends ce qu'il me verse, je veux retirer ma plainte pour ne pas me voir condamnéé pour plainte abusive...et je ne suis pas soutenue du tout...çà me bouffe la tête...Je regrette d'avoir porter plainte...qui a retenu l'attention des autorités....La personne est ultra clean, il m'a explique qu'il était controlé tout le temps et que tout est au cordeau, il continuera donc à visiter les foyers pour vendre sans contrainte apparente..ses bijoux....il reste toute la journée....et ne part que lorsqu'il sent que l'affaire est cuite, (donc le soir tard) ...Il ne laisse rien derrière lui...Il fait çà depuis 20 ans et il s'est toujours sorti d'affaire...qu'il me dit...

Donc je ne suis pas son 1er cas....Enfin je suis certaine qu'il a déjà été entendu, compte tenu de son humilité apparente, de sa courtoisie, self controle il est visiblement victime d'une hystérique qui veut des trucs qu'elle peut pas s'offrir...J'ai zéro chance de m'en sortir face à quelqu'un d'aussi rodé....Je me fiche que le parquet fasse une enquete sur ses activités, mais que le parquet ne me poursuive pas et me laisse oublier cette affaire douloureuse....Crédulité, manque d'information, confiance.....Voilà il ne portera pas plainte mais les autorités françaises vont me poursuivre pour dénonciation calomnieuse...et harcèlement téléphonique...maintentant me répondre 'tout va bien" au bout d'un mois...couper le téléphone et me laisser m'enferrer...cela a fait monter la pression...j'avais 12000 balles dans la nature dont j'attends un paiement rapide ...il m'annonce que tout est refourgué, il revient les mains vides (avec son garde du corps). ALors peu m'importe qu'il continue, je suis pas justicier...je veux juste me sortir de cette fichue galère....

Je n'ai pas les moyens évidemment de prendre un avocat pour me défendre (contre les autorités) je veux juste qu'ils classent....et le gendarme m'avait incité à me porter partie civile et a demander une réparation, il m'a même suggéré un montant...moi j'aurais dit 1E mais il avait pas çà dans son fichier...J'ai agi avec crédulité, bétise , je me suis mise en péril...et j'aurai du attendre encore...avant de porter plainte, je n'aurai pas du suivre le conseil du gendarme..ETC;;;maintenant que la machine est lancée, je retire ma plainte cela prouve qu'elle était sans fondement, je la laisse et je vais au casse pipe....je veux la retirer en expliquant que les parties sont tombées d'accord ....

mais si je leur fourni mes relevés bancaires....il faut que je précise que reste encore une moitié à me verser, une partie (300 ) a été versé en espèces, et que le reste sont payés en bibelots...Il faut que je trouve une solution pour me préserver moi. Le gendarme ne veut que le relevé bancaire, ce qui signifie que je l'autorise à fouiner sur mon compte bancaire...si je le fais pas, le juge d'instruction ira jusqu'au bout....je suis trop épuisée pour subir publiquement la preuve de ma bétise....

Non merci, j'ai déjà été victime et j'en ai pris plein la tete....les machines judiciaires broient les gens...Quelle erreur d'avoir déposé plainte...Comment pourraient m'aider ces gens contre mon manque de discernement, la rapidité vorace de la personne...qui prouve qu'il est un gentil négociateur....il me propose même d'organiser ses tournées...Non mais je reve....il est tellement gentil et je suis tellement hystérique....

Je me suis fait avoir par un pro...c'est tout...pas vu pas pris...
Que faire....?
Commenter la réponse de dna.factory
Messages postés
17796
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2019
5354
0
Merci
Que faire ?
Rien !
Vous laissez votre plainte et vous attendez.
Au pire, il ne se passera rien si cette personne est à l'étranger.
Au mieux cette personne encours :
Les peines maximales passent à 7 ans de prison et 750 000 € d'amende en cas :
ou d'abus de faiblesse.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1520

Donc oui, cette personne va faire pression sur vous. Par la menace, la cajolerie ou l'argent.
Et c'est pour ça que vous ne devez PAS retirer votre plainte.

Je vous invite aussi à prendre contact avec une assistante sociale, qui vous aidera à faire le point sur cette situation, et vous aidera à prendre contact avec un avocat si vous estimez en avoir besoin.

missquassam
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 11 février 2019
Dernière intervention
11 février 2019
-
Merci de votre réponse. Je pense qu'il a déjà été entendu et qu'il a chanté son onctuosité...

le pire est qu'il est adorable, courtois et tout et tout...il a jamais voulu reprendre ses bibelots (il a vraiment lourdement insisté sur leurs grandes valeurs...et sur leur authenticité...la personne présente lui a dit "vous ne surévaluez pas juste beaucoup"...) il est reparti et il avait gagné...

le truc est qu'il est hyper rodé il fait de grandes tournées en France, en Europe, il marche pas à la vente forcée (çà n'y ressemble pas) sauf qu'ils s'invitent poliment et toute la journée et partent quand ils sentent que c'est cuit...ils font de la route tout le temps, on un réseau hyper organisé....loue et change de véhicule, se déplace à deux discrètement...en passant par la Belgique, enfin que des trucs qui m'ont paru si suspect que j'ai foncé à la gendarmerie , je me suis dit personne ne coupe son tel en pemanence, personne ne change deux fois dans la meme journée de voiture de location, et qui a besoin d'un garde du corps (son collègue parle que le turc) il est là pour assurer la sécurité et l'autre et là pour passer de l'onguent....

Il m'a dit que tout était clean, il passait la douane et que tout était controlé méticuleusement en France donc il passe par la Belgique qui sont plus relaxe....

Moi j'ai pas trouvé normal qu'une grosse société envoie deux types habillés en "ouvrier" (j'ai rien contre eux soyons clairs) faire le tours des maisons...(harponnés lors de tours opérator) , avec des petits moyens (pas de téléphone portable à l'international, pourtant il note son prénom et export) donc il a tous les droits de commercer en France, il se pie aux règles mais il vient faire de la rapine dans les chaumières, mot d'ordre : ne pas dépenser d'argent, donc acheter des trucs sans les payer,ou alors trois peanuts...et les revendre...

quand il est venu il y a trois mois, il a glissé mes valeurs si vite dans la poche de son blouson que j'ai pas eu le temps de dire ouf...ils sont sortis et se sont cognés dans un invité qui a vu le manège. Il m'a d'ailleurs dit "tu leur fais confiance" et oui je les connais depuis six ans...

En fait cela fait six ans qu'ils s'invitent et que je n'ai rien vu....et jusqu'à me reprocher de ne jamais rien leur acheter....Donc je leur ai dit que leur truc ils les vendaient plus du double que sur le marché français, que rien ne passerait une expertise,etc....il a réponse à tout....Il m'a mouché ...

Et enfin il m'a meme proposé de bosser pour lui, il m'a promis ses adresses pour me faire une clientèle....je l'ai regardé avec des yeux , j'étais estomaqué....Et je culpabilise à mort....Mais aussi, il a prouvé que rien ne pouvait être retenu contre lui....Aucun droit de dénonciation de contrat puisque pas de contrat, aucun contrat, pas de chèque....Un virement qui prouve sa bonne foi..

En fait il sait comment prouver sa grande honnèteté...donc je crains que la plainte ne se retourne contre moi, et je me dis mais qu'est ce que je risque; il est si clean (compta, controle douanier etc) je me dis je me suis fait roulé, il se moque des gens, mais du point de vue légal, si les autorités trouvent rien, moi je risque des poursuites pour plainte abusive...donc je risque quoi dans l'hypothèse que l'enquète ne révèle rien d'excessif (vente forcé, refus d'annuler une transaction, pas de droit de rétractation, vente à domicile...) ce monsieur risque pas grand chose, par contre moi j'ai toutes les chances de pas voir le restant dû (4000 puisque les bibelots couteraient 7000) je ne suis pas maline, tu parles du droit de rétention pour s'assurer d'être payé...il joue sur le droit français....contre moi...je risque quoi donc en cas d'enquete infructueuse...

sachant que tout a été méticuleusement bien organisé et que çà fonctionne depuis bien longtemps et ils ne se font jamais prendrfe...

je voudrais pas payer les pots cassés...
Commenter la réponse de dna.factory
Messages postés
5
Date d'inscription
lundi 11 février 2019
Dernière intervention
11 février 2019
0
Merci
116 006 - Numéro d'aide aux victimes

Écoute, informe et conseille les victimes d'infractions ainsi que leurs proches.

Par téléphone

116 006

(appel gratuit)

Ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 19h

Le service est également accessible en composant le +33 (0)1 80 52 33 76 (numéro à tarification normale).

Par courriel

victimes@france-victimes.fr
Commenter la réponse de missquassam
0
Merci
Bonjour,
Je n'ait pas lu les motivations qui m'ont l'air particulière de votre désir de retirer cette plainte, toutefois pour retirer une plainte vous devez adresser un courrier au procureur de la Répubique en charge de votre juridiction dans lequel vous exprimerez ce souhait et le motiverez ( dire pourquoi vous voulez retirer votre plainte) (préciser le dossier en question).
Toutefois ce n'est pas parce que vous retirez votre plainte que les personnes contre qui vous l'avez fait se retrouvent à l'abri de ces poursuites, c'est au procureur et a lui seul d'engager ou non des poursuites avec l’appui de votre plainte ou non.
Autrement dit il y aura des poursuites si le procureur le décide.
Bon courage...
Commenter la réponse de Franois
Dossier à la une