Exo de plus value [Résolu]

Signaler
Messages postés
39
Date d'inscription
samedi 8 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mai 2019
-
 Jade -
bonjour
je vends un appartement qui n est pas ma residence principale et sur lequel j ai 10 000 euros de plus value.
j achete en même temps un autre appartement secondaire, puis je déclaré le nouvel achat com residence principale et de ce fait beneficier de l exoneration de la plus value.
merci de votre reponse
dan

3 réponses

Messages postés
24936
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
4 août 2020
9 856
Bonjour,
Oui si c'est vraiment votre résidence principale ... et que vous n'étiez pas propriétaire de votre résidence principale dans les 2 ans qui précèdent.
Attention :
depuis 2019 le fisc a une nouvelle arme contre les "optimisations fiscales" : l'abus de droit fiscal.
Messages postés
5436
Date d'inscription
vendredi 2 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
19 septembre 2019
2 046
Bonjour
Ou est votre résidence principale?Vous appartient-elle?
Pour info, extrait de l'article officiel des impôts:




Sont exonérées les plus-values résultant : de la première cession d’un logement, autre que la résidence principale, sous condition de remploi de tout ou partie du prix de cession, dans un délai de vingt-quatre mois à compter de la cession, à l’acquisition ou la construction d’un logement affecté à l’habitation principale (article 5 de la loi
n° 2011-1977 du 28 décembre 2011 de finances pour 2012)

Voir: https://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7284-PGP.html
et surtout:
5. Exceptions à l'obligation de remploi

330

En cas de manquement à l’obligation de remploi, dans ce délai, du prix de cession dans les vingt-quatre mois de la cession, l’exonération n’est pas remise en cause lorsque le contribuable ou l’un des membres du couple soumis à imposition commune :

- est atteint d’une invalidité correspondant au classement dans la deuxième ou troisième des catégories prévues à l’article L. 341-4 du code de la sécurité sociale (invalides absolument incapables d’exercer une profession quelconque et invalides qui sont, en outre, dans l’obligation d’avoir recours à l’assistance d’une tierce personne pour effectuer les actes de la vie ordinaire) ;

- fait l’objet d’une rupture de son contrat de travail à l’initiative de l’employeur. Il s’agit des salariés licenciés ou mis à la retraite ;

- décède.
Dossier à la une